fbpx
Campus
Partager sur

L’étudiant qui avait transmis son CV à Hollande pour un stage refoulé vers Pôle emploi

L’étudiant qui avait transmis son CV à Hollande pour un stage refoulé vers Pôle emploi
Partager sur Facebook

On vous le racontait sur MCE le 12 mars dernier. Un étudiant audacieux donnait son CV à François Hollande en personne dans l’espoir de trouver un stage dans le staff de l’Élysée. Aujourd’hui, le verdict est tombé : François Hollande redirige cet étudiant vers Pôle emploi

C’était à l’occasion d’une visite du président à Dijon que Louis Godart, étudiant en Droit européen, avait remis en main propre sa candidature pour un stage à l’Élysée. François Hollande, alors en visite pour signer des emplois d’avenir pour les jeunes, s’était vu entendre J’espère que vous n’êtes pas que dans la com’ mais dans l’action ». Visiblement, le président choisit la première réponse puisqu’après transmission du dossier au ministère du Travail ce dernier conseille à l’étudiant en recherche d’un stage de s’adresser à pôle emploi Dijon.

Une grossière erreur de la part du ministère du Travail

Une recommandation à côté de la plaque puisque Pôle emploi n’a pas du tout vocation à gérer les recherches de stages des étudiants. C’est pourtant dans une lettre très officielle que la démarche s’est faite : Soyez assuré que le ministre a bien pris note de votre démarche. Aussi, soucieux de vous apporter son meilleur concours, il m’a chargé de transmettre votre curriculum vitae au directeur général de Pôle emploi, pour un examen attentif de votre situation.

Louis Godart, circonspect, commente : On me parle d’emploi, mais j’ai juste demandé un stage. C’est inquiétant de voir que le ministère du Travail ne sait pas que Pôle emploi ne s’occupe pas de ça

Louis Godart à cependant reçu une lettre de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) qui l’invite à prendre un rendez-vous afin de faire un point sur ses recherches. Un point qui s’est rapidement expédié en quelques conseils pour améliorer sa lettre de motivation et son CV. Dépité, le jeune juriste résume Ils se sont tous refilé la patate chaude

Un non-sens

L’étudiant qui avait pourtant espoir d’être mis en contact avec des cabinets d’avocats Parisens ou Bruxellois n’a toujours pas trouvé de stage… Tout ça est un non-sens déplore l’étudiant. Dans ma région, il n’y a rien dans ma spécialité. » Déçu, il ajoute « Ils m’ont mal orienté. J’ai la sensation d’avoir fait le tour du schéma administratif français, d’avoir frappé jusqu’à la porte du président de la République pour atterrir là où j’aurais pu aller moi-même

Louis finit sur une triste description de la réalité On a l’impression que l’État connaît mal le problème des stages pour les jeunes. Si on n’a pas de piston, on est vraiment tout seul pour se débrouiller. Moi j’y suis allé au culot, car je n’avais que ça

Redécouvrez la vidéo de la rencontre entre cet étudiant courageux et François Hollande :

Coralie Pierre
Source: Atlantico, Le Figaro