fbpx
Campus
Partager sur

L’ESC Troyes en pole position en termes d’innovation

L’ESC Troyes attire d’année en année un nombre croissant d’étudiants. Les raisons d’un tel engouement ? Un projet pédagogique dynamique et une stratégie à part, résolument moderne

Loin d’être dans une posture tape-à-l’oeil, l’ESC Troyes a plus volontiers choisi de jouer l’humilité et l’identité forte de son projet.

Et ça marche : selon les chiffres donnés par les journalistes d’e-orientations, depuis sa création l’école aurait accompli l’exploit de multiplier par 10 le nombre d’élèves inscrits au sein de ses promotions.

Ecole supérieure de commerce et de management en 3 ans accessible via les admissions sur titre, elle se place très honorablement dans le dernier palmarès de L’Etudiant en étant à armes égales avec l’EBS Paris ou encore l’INSEEC, avec un indice d’excellence académique de 24.

Un modèle d’ESC éclairé

Pour le DG de l’ESC, Francis Bécard, les 3 points forts du développement de l’école de commerce de Troyes sont aussi bien son choix de la « transversalité » des programmes, que l’accent mis sur la « dimension entrepreneuriale » et la « responsabilité sociétale » qui y sont à l’oeuvre.

Et ce ne sont pas des paroles en l’air : l’école peut se vanter de proposer pas moins de 5 programmes de formation initiale d’un niveau bac à bac +5. Mieux : ces dernières années elle a tout misé sur le multidisciplinaire, en absorbant par exemple plusieurs autres établissements à l’image d’une école de design, d’une école de la deuxième chance et bientôt d’une école d’ingénieurs.

Fervente partisane du rapprochement entre grandes écoles et universités, l’ESC a même publié récemment un ouvrage livrant 30 propositions tournées vers l’innovation. Parmi ces dernières, un soutien sans réserve aux cursus pluridisciplinaires lors de la Licence ou encore la création d’un statut d’étudiant-entrepreneur.

T.C.

Source : e-orientations