fbpx
Campus
Partager sur

Les écoles danoises sont au point mort

Les écoles danoises sont au point mort
Partager
Partager sur Facebook

L’éducation au Danemark connaît un véritable blocage en ce moment : cela fait maintenant 10 jours que ni profs ni élèves ne peuvent accéder aux établissements qui leur sont dévolus. MCE-tv a mené son enquête

C’est depuis le 2 avril 2013 dernier que 875 000 élèves de 6 à 16 ans n’ont plus la possibilité d’aller à l’école. Idem pour quelques 69 000 enseignants.

La faute à un grand débat national qui a déclenché de vives tensions entre les communes, chargées d’appliquer un train de réformes et fédérées au sein de la KL, et le principal syndicat enseignant du pays, le DLF.

Elagage

La pierre d’achoppement de cette réforme scolaire voulue par l’actuel gouvernement est le fait d’avoir percé le plafond de 25h de cours hebdomadaires par prof, qui était un consensus apprécié par l’ensemble de la communauté enseignante. Mais la grogne ne s’arrête pas là : des coupes budgétaires massives semblent se dessiner, pour accompagner le tout.

Du coup, faute d’accords entre les différentes parties, la fermeture provisoire des écoles a été décrétée, et ce jusqu’à nouvel ordre ! Ca fait tout de même 10 jours que ça dure. Et nous qui pensions être trop souvent dans l’ornière, en France !

Du monde sur la corde à linge

Il faut dire que les mouvements sociaux sont quasi quotidiens et ont tendance à s’intensifier ces derniers temps. En effet 40 000 manifestants s’étaient réunis à Copenhague le 11 avril dernier et avaient même formé une chaîne humaine, avec le concours de 6 000 profs, mesurant en tout 35 kilomètres de long deux jours auparavant !

Du côté des soutiens de poids aux opposants à la réforme initiée en ce moment-même, rien de moins que le collectif de hackers des Anonymous, qui ont d’ores et déjà menacé de s’en prendre au serveur de la KL en cas d’impasse durable du fait de leur trop grande rigidité, dans un message adressé dimanche 7 avril dernier.

T.C.

Source : Le Figaro