fbpx
Campus
Partager sur

Coiffeur, un job toujours très apprécié

Coiffeur, un job toujours très apprécié

Formation courte, bonnes rémunérations et forte demande font de cette profession un créneau fiable. Si vous êtes capable de vous tenir constamment au courant des tendances nouvelles et si vous êtes habile de vos mains, ce métier pourrait être fait pour vous

On peut affirmer avec certitude que tant que les gens auront les cheveux qui poussent, on aura besoin de coiffeurs ! Le métier de coiffeur attire d’ailleurs toujours autant de professionnels. D’après les chiffres 2011 transmis par Le Parisien, la profession représente environ 160 000 personnes actives soit 110 000 salariés répartis sur plus de 7 000 salons en France. Avec à la clef un chiffre d’affaires juteux de 6 milliards d’euros

Quant aux écoles de coiffures elles ne désemplissent pas avec environ 37 000 étudiants inscrits dans ces établissements. Le grand avantage de la formation de coiffure est qu’elle supporte l’alternance et surtout s’étale sur deux petites années seulement.

Quelle formation suivre ?

Idéale pour tous ceux qui veulent entrer au plus vite dans la vie active avec en main un métier qui leur plaisent, l’activité de coiffeur exige l’obtention d’un CAP coiffure. Ce diplôme est délivré en Centres de Formation d’Apprentis qu’on intègre au terme d’un cycle en lycée pro ou en école privée (école Saint-Louis, Lineane, ABC d’Hair etc).

Vous pouvez également passer par un Brevet Professionnel coloriste permanentiste, ou styliste visagiste mais aussi plusieurs bac pro dont perruquier-posticheur mais aussi des Brevets de Maîtrise pour ceux souhaitant prendre la direction de la gestion de salon.

Où exercer et pour combien ?

Vous pouvez choisir d’exercer en salons low cost (Tchip), hauts de gamme (Alexandre de Paris), franchisés (Franck Provost) ou encore indépendants tout comme choisir de travailler en tant que coiffeur à domicile.

Sachez que les salons indépendants rassemblent 90 % des activités du secteur et comptent pour 65 % du chiffre d’affaires global. Mais gare à la concurrence : certaines régions comme l’Ile-de-France ou encore la région Rhônes-Alpes sont déjà pleines à craquer de ce type d’établissements.

Le profil type du coiffeur ? Une coiffeuse ! La moyenne d’âge de ce métier est jeune avec 32 ans, d’après le Cnec. Côté rémunération, il vous faudra tabler sur 1 370 € en tant que débutant pour atteindre 1 600 € avec de l’expérience Coiffeurs formateurs et responsables de salons toucheront pour leur part entre 1 814 € et 2 704 € mensuels maximum, primes incluses.

T.C.

Source : aujourd’hui étudiant