fbpx
Campus
Partager sur

L’académie de Nantes lance demain son opération « Ce que soulève la jupe »

L’académie de Nantes lance demain son opération « Ce que soulève la jupe »

L'événement connaît une portée sans précédent : s'inscrivant dans la continuité de la célèbre journée de la jupe, l'académie de Nantes a invité ses lycéens, garçons comme filles, à porter ce vendredi une jupe pour lutter contre les dérives du sexisme, provoquant une véritable levée de boucliers à droite

Viendrez-vous en jupe ou kilt demain, par solidarité contre le sexisme, si vous êtes inscrit au sein d’un lycée des Pays de la Loire ? C’est la seule question qui se pose la veille de cette opération coup de poing à la communication décalée et promet de faire parler d’elle.

Tout est parti en 2006 d’un groupe de filles de première techno dans un établissement situé à proximité immédiate de Rennes. Exaspérées d’essuyer des injures machistes dès qu’elles portaient une tenue un tant soit peu féminine, elles ont eu l’idée d’une « journée de la jupe » utilisant ce dress-code pour faire entendre leur message.

Le phénomène prend rapidement de l’ampleur

C’est par la suite le réalisateur Jean-Paul Lilienfeld qui a popularisé cette initiative en 2009, avec son film La journée de la jupe avec Isabelle Adjani et Denis Podalydès, et qui sera sélectionné pour la 59e Berlinale. Un an plus tard, c’est l’association féministe Ni putes ni soumises qui s’en empare et propose de reconduire l’opération le 25 novembre 2010 en la généralisant ce jour-là à toutes les femmes françaises : on estime alors à 150 000 celles ayant suivi le mouvement. Rebelote l’année suivante, mais c’était la dernière fois qu’on voyait le volant d’une jupe suite à de tels mots d’ordre.

Considérant à juste titre que ce débat commençait à stagner dangereusement dans la société française, l’académie de Nantes par l’entremise du Conseil Académique de la Vie Lycéenne – crée sous Jospin et composé de représentants lycéens – a invité les élèves de 27 lycées sur les 220 placés sous son égide, à venir en jupe à l’école demain vendredi 16 mai 2014 ! Réaction immédiate de la droite parlementaire et d’associations aussi progressistes que le Printemps Français ou la Manif pour tous, qui s’insurgent.

La droite traditionaliste accuse le rectorat d’inconséquence en pointant du doigt les dégâts de la théorie du genre à l’école

Qu’importe s’il est précisé par la fiche officielle de la commission Anti-Discrimination/Citoyenneté du CAVL que l’action avant tout symbolique de demain sera conduite dans le respect de chacun. Qu’importe si des villes aussi internationales que La Haye aux Pays-Bas ou encore Seattle aux Etats-Unis se disent déjà intéressées par la reprise de la formule. L’événement « Ce que soulève la jupe » est un affront incommensurable susceptible de transformer les enfants de la nation pétris de théorie du genre en odieux rejetons asexués, à en croire ses détracteurs qui n’en sont décidément plus à une fronde stérile près.

Lors de la séance des Questions au Gouvernement d’aujourd’hui, la majorité a du se défendre de vouloir imposer le port de la jupe à tous à cette occasion, alors que le concept est évidemment facultatif et soumis aux bon-vouloir des élèves. Et où se situe au juste la polémique, comme le soulève Benoît Hamon lorsqu’il rappelle que même un récent rapport de la PEEP, la fédération de parents d’élèves la plus marquée à droite, à propos de la journée de la jupe reconnaissait que des éléments positifs sont remontés ? Si Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, a demandé l’annulation pure et simple de l’action de demain, la porte-parole du Printemps Français Béatrice Bourges parle pour sa part sur Twitter d’un Scandale absolu qui se terminera très mal. Heureusement que les conservateurs veillent au grain dans ce pays et nous évite ainsi à tous de devenir écossais à notre insu…

Sources : ouest-france , eduscol.education , francetvinfo , bfmtv , lefigaro , 20minutes , liberation

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

La cover du jour : Katy Perry Roar

My Cover Music