Campus
Partager sur

1500 SMS d’absence envoyés aux parents de lycéens par erreur !

1500 SMS d’absence envoyés aux parents de lycéens par erreur !
Partager
Partager sur Facebook

L’erreur est humaine ! Un lycée a envoyé par erreur 1500 SMS aux parents de lycéens à Rodez pour signaler leur absence qui n'en étaient pas !

En effet, à Rodez dans l’Aveyron, 1500 parents d’élèves de lycéens ont reçu un sms jeudi dernier. Ce dernier leur indiquant les absences de leurs enfants. Il s’agissait en réalité d’une erreur dont s’est excusé le proviseur qui a envoyé un message à la suite pour rassurer les parents.

Un coup de stress pour les lycéens !

Effectivement, cela a dû stresser l’ensemble des lycéens ! Le lycée Alexis- Monteil à Rodez dans l’Aveyron a fait un petit gag malencontreux à des centaines de personnes.

Dans la matinée de jeudi, 1500 parents ont reçu un message au sujet de leurs enfants. Mentionnant leurs absences, qui en réalité n’existaient pas ! Mais les erreurs ça arrive, et à tout le monde ! même aux plus grands…

Mais en réalité il s’agissait d’une erreur de manipulation de la part du lycée. Et finalement tout est rentré dans l’ordre sans engendrer de problèmes.

« Votre enfant est absent de l’établissement ce jour. Merci de nous contacter afin de régulariser. » Voilà le message de joie qu’on reçut les parents !

Pour une fois que les lycéens ne sont pas responsables !

Et oui, pour une fois que ce ne sont pas les lycéens qui sont accusé d’une chose qu’ils n’ont pas commise. Pour le coup c’est la faute de l’intendance !

Donc à la suite de ce message, les parents qui imaginaient leur ado en classe se sont rué sur le standard de l’école pour vérifier cette information !

Autant vous dire que certain ont failli se prendre une baffe à quelques minutes près ! Mais voilà, une demi-heure après, un second message a été envoyé à tous les parents pour expliquer l’erreur.

« En réalité, il s’agit d’une erreur humaine. C’est une manipulation malheureuse. Tout est rentré dans l’ordre très vite », s’est excusé le même jour le proviseur Jean-Paul Serieys.

Censé être envoyé à un seul parent d’élève le message est partit vers tout le répertoire !