fbpx
Campus
Partager sur

Télécom EM lance un nouveau diplôme

Certes l’école de commerce et de management Télécom SudParis n’en est pas à son premier partenariat. Pourtant, celui passé avec Télécom Saint-Etienne consacre le lancement d’un tout nouveau diplôme qui sera maintenant délivré par l’ESC

Télécom EM a une trajectoire pas comme les autres. Valeur sûre du paysage français des ESC en 3 ans accessible via les admissions parallèles, l’école cumule 45 points d’excellence académique selon le palmarès 2013 de L’Etudiant.

Mais c’est son histoire qui la rend si atypique : le réseau Télécom formé principalement des 4 établissements que sont Télécom SudParis, Télécom EM, Télécom ParisTech et Télécom Bretagne. Ils sont tous rattachés à un établissement public de tutelle appelé Institut Mines-Télécom et placé sous l’égide du Ministère des Finances.

D’autres écoles rentre également dans le giron administratif de ce réseau, à l’image de Télécom Lille 1 ou de l’Institut Eurécom.

Une image de marque plus claire et un recours à la double expertise

Entre 1996 et 2009, l’Institut fait du ménage dans sa stratégie et change son nom de Groupe des Ecoles des Télécommunications en l’appellation actuelle. Il est également affilié au PRES UniverSud Paris.

Après de nombreux accords conclus avec les Mines d’Albi, de Douai ou encore d’Alès, Télécom EM dégaine donc son 8ème double-diplôme en s’associant à Télécom Saint-Etienne. Cette formation en 4 ans sera lancée dès la rentrée 2013. La plus-value de cette formation ? Occuper le créneau de la double compétence ingénieur-manager.

Dans le cadre de cette nouveauté, l’accent est particulièrement mis sur la recherche en lien avec les entreprises partenaires de l’école, à l’image de Carnot Télécom ou encore de Société Numérique, mais aussi sur des travaux scientifiques transversaux notamment en matière de photonique, d’informatique et de réseaux.

T.C.

Source : e-orientations