MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Campus
Partager sur

Soprema présente aux doctorants en chimie l’utilisation des polymères dans l’industrie du bâtiment

Soprema présente aux doctorants en chimie l’utilisation des polymères dans l’industrie du bâtiment
Partage
Partager sur Facebook

Cet événement proposé par Soprema a pour objectif de faciliter les échanges avec des chercheurs confirmés et de partager les expériences avec l’ensemble des participants

La 42 ème session des Journées d’études des Polymères s’est déroulée au VVF Villages d’Obernai en octobre dernier. Dédié à tous les jeunes chercheurs en science des polymères, cet événement a pour objectif de faciliter les échanges avec des chercheurs confirmés et de partager les expériences avec l’ensemble des participants.

Soprema a accueilli plus de 55 doctorants en chimie des polymères et 10 professeurs à l’occasion de ces Journées d’études des Polymères (JEPO). Au programme : sept sessions avec plus de 60 interventions sur la compréhension, dans leurs multiples applications, des matériaux polymères tels que le PVC, le polyéthylène ou encore le polystyrène expansé. A cette occasion, Soprema a organisé une visite de son laboratoire et de son usine de Strasbourg. Ceci afin de montrer aux futurs diplômés la place omniprésente des polymères dans les matériaux de construction. Soprema mène donc une politique volontariste et originale en développant cet éventail de formations concrètes au service des métiers de l’étanchéité. Elles sont dispensées dans son centre de formation agréé de Strasbourg.

Soprema au cœur de l’innovation

Dans l’optique du développement de matériaux écologiques, un projet collaboratif « Mutatio» a été lancé en 2010. Soprema, avec le soutien de la BPI France et en collaboration avec deux partenaires académiques et trois autres partenaires industriels, participe activement à ce projet. Il s’inscrit sur une durée de 5 ans et est financé à hauteur de 20 millions d’euros. Il a pour but de trouver des solutions d’avenir durables et notamment pour Soprema, de réduire de 65 % sa dépendance aux produits pétro-sourcés. Trois filières sont à l’étude : les résines de pin pour leurs propriétés adhésives, les huiles végétales pour l’étanchéité liquide et le lin pour les produits de sous-toiture. Aujourd’hui, avec la participation du professeur Luc Avérous de l’ICPEES (Université de Strasbourg), de nouveaux polymères aromatiques à base de lignine (un composant du bois) et d’huiles végétales ont été développés.Ils permettront d’élaborer, par exemple, des membranes d’étanchéité « vertes » (conformes à la garantie décennale dans le BTP) pour l’isolation des toits. 40 % des émissions de CO2 émanent des bâtiments, il s’agit donc d’un enjeu majeur pour l’environnement.

Améliorer l’efficacité énergétique des anciens et nouveaux bâtiments est possible grâce à l’utilisation des matériaux plastiques, qui se regroupent en trois grandes familles de polymères : PVC, PE (Polyéthylène) et le PS (Polystyrène). Leurs intérêts sont multiples : propriétés thermiques, faible coût de production et de mise en œuvre ainsi que recyclabilité. L’utilisation de ces matériaux participe donc à la lutte contre le changement climatique et permet d’économiser les ressources naturelles.

Communiqué de Presse