fbpx
Campus
Partager sur

Budget universitaire : les étudiants ont manifesté à Paris, premières réactions du gouvernement

Budget universitaire : les étudiants ont manifesté à Paris, premières réactions du gouvernement

Les étudiants ont manifesté à Paris contre le budget universitaire. François Hollande devrait prendre une décision importante demain

Ils étaient nombreux aujourd’hui à manifester pour dénoncer le manque de moyens des universités françaises. En effet, les étudiants de l’université Paris 7 ont témoignés leurs mécontentements dans les rues de Paris avec banderoles et sloggan. A Toulon , Strasbourg, Lyon, Lille, le Havre et dans d’autres villes de France, des rassemblements ont également été organisés.

Les organisations syndicales appellent notamment à manifester contre l’emploi et les budgets alloués à l’enseignement supérieur et la recherche jugés beaucoup trop bas. Elles dénoncent notamment la réduction de 136 millions d’euros sur les crédits de la recherche et de l’enseignement supérieur, dont 70 millions vont aux universités, adopté par l’Assemblée nationale en novembre. Selon William Martinet de l’UNEF, il manque 150 millions d’euros pour pouvoir fonctionnet correctement. D’ailleurs, selon un autre membre d’une organisation, 50% des étudiants échouent licence et 33% des jeunes diplômés sont au chômage.

La Fage, la fédération des Associations Générales Etudiantes, a également tenu à s’exprimer dans un communiquer tôt ce matin, l’organisation déplore le recul du gouvernement sur son engagement à sanctuariser le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Budget universitaire : les premières réactions du gouvernement

Selon plusieurs médias, François Hollande voudrait rétablir les 70 millions d’euros retirés du budget des universités et pourrait annoncer cette décision demain lors du dîner de la conférence des présidents de l’université. Une décision prise le jour même des manifestations qui se sont déroulées dans toute la France.

En effet, afin d’éviter un mouvement contestataire de la jeunesse étudiante, le président de la République aurait préféré reculer la première proposition votée au sein du budget 2015. D’ailleurs selon une source bien informée Le gouvernement commence à comprendre qu’il a eu la main un peu lourde . Une grande décision devrait donc être prise demain et pourrait bien aller en faveur de la jeunesse étudiante.

MCE est parti à la rencontre des étudiants de l’université Paris 7 :