fbpx
Campus
Partager sur

Tricherie à Harvard : 70 étudiants temporairement exclus

Tricherie à Harvard : 70 étudiants temporairement exclus

Les quotidiens New York Time et Boston Globe ont révélé lundi, une vaste tricherie à Harvard lors d’examens finaux. La direction de la célèbre université a piraté les boîtes mails de 16 doyens pour savoir d’où provient la fuite

Pas moins de 125 étudiants sont soupçonnés d’avoir participé à cette fraude, du jamais vu à Harvard. Selon la direction de la célèbre école située à proximité de Boston, les élèves se seraient mutuellement aidés en communiquant et copiant les uns sur les autres. À l’heure actuelle, 70 étudiants ont temporairement été exclus début février et trente autres sont en sursis. Cette nouvelle entache sérieusement la réputation de l’Université du Massachusetts. La direction cherche à savoir qui a mis la presse au courant de ces agissements.

Les doyens espionnés

Pour connaître qui a bien pu prévenir la presse, la direction a piraté les boîtes mails de 16 doyens. Ces derniers ont appris la nouvelle lorsque des journalistes du Boston Globe sont venus les interrogés et leur ont révélé cette information. Charles Ogletree, professeur de droit à Harvard n’en revient toujours pas J’ai été choqué et consterné, j’espère que la direction pourra nous expliquer comment de telles choses peuvent se produire raconte t-il au New York Time. L’affaire n’a pas fini de faire du bruit outre-Atlantique.

J. L.