fbpx
Campus
Partager sur

Futurs bacheliers : dédramatisez la rentrée universitaire en droit !

Les résultats du bac approchent, et beaucoup d’entre vous se sont inscrits en droit pour la rentrée. Mais la rentrée universitaire inquiète ; le droit est une matière presque inconnue des lycéens, et le taux d’échec est impressionnant : un étudiant en première année a 60% de risques d’échouer. Dans ces conditions, comment se familiariser avec le droit cet été sans s’ennuyer, et en étant sûr de ne pas s’éparpiller ?

Valentine Fouache, Directrice, Centre de Formation Juridique présente plusieurs écueils à éviter pour ces profils juridiques

Deux comportements sont à éviter absolument, et pourtant ils sont ceux que l’on rencontre le plus souvent parmi les bacheliers et futurs étudiants en droit :

– 1er profil : « Le droit, je n’en ai jamais fait, donc je ne peux rien faire en attendant que ça commence » La première partie de la phrase est tout à fait vraie ! Malheureusement, et contrairement aux autres matières qui donnent lieu à des filières universitaires ou à des grandes écoles (sciences, lettres, histoire, économie, etc), vous n’avez jamais réellement fait de droit au lycée.

En revanche, tout va se passer à la rentrée comme si vous étiez déjà familier du rythme universitaire, du type de travail qui vous est demandé, de la méthode des différents exercices, et des notions. Il faut donc tout faire pour ne pas perdre pied dès le départ car le premier «semestre» va très vite (10 semaines en moyenne) et les notes obtenues aux premiers examens sont difficilement rattrapables si elles sont trop mauvaises. Le meilleur moyen est donc de profiter de l’été pour préparer au mieux cette transition.

– 2ème profil : « Le droit, je n’en ai jamais fait, mais ça n’a pas l’air très difficile, donc je vais commencer à travailler maintenant » Ce comportement est évidemment l’inverse du précédent. Il correspond à des lycéens qui, dès leur bac en poche, ou même avant, se ruent dans les librairies spécialisées, et achètent de nombreux manuels de droit, dans le but de les apprendre pendant l’été. Malheureusement, ce comportement n’est pas plus efficace que le précédent… Tout d’abord, ces ouvrages sont souvent très rébarbatifs.

Sans un enseignant pour orienter la lecture, expliquer les passages les plus ardus, et illustrer avec des exemples concrets, vous risquez vite d’être découragé, voire dégoûté du droit… et ce avant même d’avoir commencé ! Ensuite, même si vous réussissiez à vous intéresser à ces ouvrages et à en assimiler le contenu, il y a très peu de chances qu’il s’agisse de ceux sur lesquels vous serez amené à travailler. Vous aurez donc au mieux perdu votre temps. En effet, chaque professeur à l’université a sa propre bibliographie, et son propre programme, même si la matière est la même. Alors comment faire pour se familiariser avec le droit sans s’ennuyer ?

Imprégnez vous du droit à travers l’actualité

Comprenez dès maintenant que presque toute l’actualité est liée au droit : Le mariage pour tous, l’adoption, ou la gestation pour autrui ? C’est du droit de la famille ! L’échec de l’encadrement du rassemblement au Trocadéro pour la victoire du PSG ? C’est du droit administratif ! Une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Syrie ? C’est du droit international! Les pouvoirs de François Hollande ou la polémique autour du cumul des mandats ? C’est du droit constitutionnel ! La taxe à 75% ? C’est du droit fiscal ! Par conséquent,en essayant de faire le lien entre l’actualité et vos futures études,vous commencerez déjà à vous imprégner de notions et de réflexes qui faciliteront la compréhension de vos cours à l’Université.

Consolidez vos bases grâce à la lecture Comme nous l’avons expliqué plus haut, il est inutile de lire des livres de droit. En revanche, quelle que soit votre université, vos professeurs partiront du principe que vous avez des acquis… ce qui malheureusement n’est pas toujours le cas. Par exemple, l’histoire constitutionnelle française, étudiée en première année de droit, implique d’avoir une bonne connaissance de l’histoire du 19ème siècle. Demême, la compréhension du système constitutionnel français nécessite d’avoir des bases solides en philosophie politique. Par conséquent, si vous voulez prendre de l’avance, révisez votre programme d’histoire du 19ème, ou relisez Rousseau et Montesquieu, cela vous sera très utile!

Plongez dans le droit avec le cinéma

Beaucoup de films ou de séries, que vous avez d’ailleurs peut-être déjà vus, traitent de sujets qui feront l’objet de cours l’année prochaine. Par exemple, la 1ère saison de 24h présente fidèlement le système des primaires dans le cadre de l’élection présidentielle américaine. The Queen illustre parfaitement le rôle du monarque britannique dans les institutions de la Grande-Bretagne. Aviator permet de comprendre le rôle très important joué par les commissions d’enquête du pouvoir législatif aux Etats-Unis. A vous d’en trouver d’autres, et de vous divertir tout en apprenant!

Actionnez votre réseau

Si vous connaissez des personnes qui sont déjà étudiants ou qui ont été étudiants dans votre future université, posez-leur des questions : quelles sont les options les plus intéressantes ? Y a t-il des activités organisées ou des lieux de rassemblement qui permettent de trouver d’autres élèves pour former des groupes de travail ? Quelles sont les heures où la bibliothèque est la plus calme pour travailler ? Quel était leur professeur préféré, pourquoi ? S’ils ont échoué ou réussi, savent-ils pourquoi ? Etc.

Avoir la réponse à toutes ces questions vous permettra de vous familiariser avec votre futur environnement universitaire et d’aborder la rentrée sereinement ! En conclusion, le droit est certes une matière encore inconnue mais il existe de nombreux moyens pour l’apprivoiser. Vous avez maintenant toutes les clés pour être au top à la rentrée !

Communiqué