fbpx
Campus
Partager sur

L’étudiant en psycho qui fabriquait du LSD maison encoure 20 ans de réclusion

MCE-tv vous parlait ici de cet étudiant brestois en possession d’un véritable labo clandestin de drogues dures mis en examen. Les premiers éléments de l’enquête nous sont parvenus

C’est parce qu’il traînait pieds nus, dehors et en pleine nuit, tout en tenant des propos incohérents à voix haute que l’étudiant a attiré l’attention sur lui.

Escorté par des policiers à l’hôpital dans la foulée, il est récupéré à sa sortie et finit au commissariat.

Les policiers, une fois le diagnostic psychologique rassurant des médecins, soupçonnent le jeune homme d’être sous l’influence de substances psychoactives stupéfiantes particulièrement rares et puissantes.

Dans le mille

Il a suffi d’une petite descente de contrôle au domicile de l’étudiant aux mœurs douteuses pour que les policiers mettent la main sur un trésor de guerre. La chambre d’étudiant est remplie à ras-bords d’alambics, de tubes à essai, de flacons pleins de LSD et ses produits finis prêts à être consommés, à savoir des gélatines et des buvards, entre autres choses.

Interrogé par les journalistes du Figaro, le vice-procureur en charge du dossier, Bastien Diacono, a déclaré que le garçon « paraît plutôt isolé » et se trouvait dans un processus de « consommation massive » de ses drogues de synthèse.

Import – export

Mais loin de n’être qu’un alchimiste en herbe, l’étudiant de 21 ans inscrit en psychologie semblait très organisé sans pour autant dépendre d’un réseau criminel constitué. En revanche, il se faisait approvisionner en ingrédients depuis la Chine et semblait dealer à son compte sur le territoire français et dans l’espace européen depuis l’année 2011, d’après les premiers éléments de l’investigation.

Les chefs d’accusation du jeune homme sont plutôt lourds : infractions multiples, dont douanière, incluant de la détention, de l’importation et de l’exportation de substances prohibées… Des actes qui, s’ils sont confirmés, pourraient lui faire passer 20 ans derrière les barreaux.

T.C.

Source : Le Figaro

Photo DR : @Mark Linfield/Rex Features