fbpx
Campus
Partager sur

Basket : L’université de Louisville remporte la NCAA

Rendue célèbre par la sulfureuse Santana (Naya Rivera) de Glee où elle y fait ses études de cheerleaders, l’Université de Louisville se fait désormais remarquer pour autre chose que son évocation dans les séries américaines. Elle remporte lundi 8 avril la finale de basket-ball contre l’université du Michigan 82 à 76

C’est devant plus de 75 000 spectateurs du Georgia Dome d’Atlanta que les Louisville Cardinals remportent leur troisième titre de champion après ceux de 1980 et 1986.

Louisville consacré pendant la March madness

Une victoire attendue 27 ans et décrochée par l’entraîneur Rick Pitino qui avait déjà permis à l’Université de Kentucky en 1996 de remporter le titre. Rick Pitino est désormais pressenti pour remporter le titre du Hall of Fame, sorte de Panthéon du basket-ball américain.

Le tournoi, aussi appelé March madness (folie de mars) n’était pourtant pas assuré à l’université de Louivilles puisque Kevin Ware, l’un de ses joueurs, s’était gravement fracturé la jambe en quart de finale.

Le jeu, très serré, s’est déroulé dans une ambiance délirante. Mené pendant une grande partie du match par le Michigan, jusqu’à douze points par moments, Louisville a su faire une percée fulgurante vers la victoire dans les cinq dernières minutes du match. Le trois point de Luke Hancock, joueur vedette de l’équipe à la Nathan Scott qui a notamment permis de faire la différence.

Je suis fier de tous mes gars Rick Pitino

Rick Pitino a déclaré à ses joueurs à la mi-temps Les gars, ça ne va pas être une nuit facile. Il va falloir se battre comme des chiens si vous voulez remporter le tournoi et a ajouté non sans émotion devant les médias américains Je suis fier de tous mes gars. Je suis fier de Luke, mais aussi de tous les autres car il représente l’équipe que devrait être celle de toutes universités et ils ont justes étaient géniaux

Coralie Pierre
Source : Le Parisien, Eurosport, ESPN.com