fbpx
Campus
Partager sur

Engagement citoyen des étudiants à l’international : utilité sociale, valeur ajoutée technique, efficacité économique

Engagement citoyen des étudiants à l’international : utilité sociale, valeur ajoutée technique, efficacité économique
Partager
Partager sur Facebook

Juste après son diplôme d’ingénieur de l’INP Toulouse, Hugo NICCOLAÏ avait décidé de partir travailler 2 ans à l’étranger en conjuguant utilité sociale, valeur ajoutée technique et efficacité économique. Missionnaire des énergies renouvelables, il s’est rendu au Laos, au Bangladesh, aux Philippines, en Tanzanie et au Pérou, mettant ses compétences au service d’entreprises sociales du secteur de l’énergie. En janvier 2013, Hugo va réaliser un Tour de France des Universités et des Grandes Écoles pour expliquer aux étudiants à quel point s’engager dans des projets citoyens est enrichissant au plan personnel et professionnel

Tour de France des Grandes Ecoles et Universités

Les 17 et 18 janvier, à l’INP Toulouse, Hugo animera 2 conférences. Il présentera aux élèves-ingénieurs les projets auxquels il a participé, et le fonctionnement des entreprises sociales dans lesquelles il a travaillé.

Il fera ensuite un Tour de France des Grandes Ecoles et des Universités qui le conduira notamment à Grenoble le 29 janvier (INP, École des Métiers de l’Energie, EM Grenoble), à Nantes le 12 février (CENTRALE Nantes, AUDENCIA), puis à Paris (UP 7, ESCP Europe, ESPCI, Animafac), et enfin à Lyon (Ecole 3A).

Chaque conférence commencera par la projection d’un film de 26 minutes retraçant son expérience, puis Hugo encouragera ses camarades étudiants à s’engager dans des projets ou des microprojets économiquement et socialement utiles.

L’énergie, priorité du Prix Nobel de la Paix 2006

Dans des zones non couvertes par les réseaux électriques, Hugo a travaillé à la mise en place de systèmes autonomes de production d’électricité à base d’énergies renouvelables (installations solaires, biocarburants, biomasse).
On parle alors d’ERD : Electrification Rurale Décentralisée, condition sine qua non du développement des zones isolées.

Au Bengladesh, par exemple, Hugo travaillait aux côtés du Prix Nobel de la Paix 2006, Mohammad YUNUS, à l’origine du microcrédit (Grameen Bank).

Dans les autres pays, Hugo travaillait toujours pour des entreprises d’ERD : Sunlabob au Laos, Pamatec aux Philippines, EGG-Energy en Tanzanie, Practical Action au Pérou.

L’INP Toulouse, campus multiculturel

Rappelons que c’est immédiatement après son diplôme d’ingénieur de l’INP-ENSACIET (spécialité nouvelles technologies de l’énergie) qu’Hugo avait décidé de se mettre au service d’entreprises sociales à l’étranger.
Ce goût pour l’international venait sans doute des 3 ans passés sur le campus de l’INP Toulouse, complètement multiculturel (912 étudiants internationaux représentant 80 nationalités, soit 25% de l’effectif étudiant total, et 8% d’enseignants étrangers). Au cours de son cursus, comme chaque étudiant de l’INP Toulouse, Hugo avait déjà effectué un séjour hors de l’hexagone : 3 mois dans une Université du Québec, pour développer un projet éolien.

Précisons que PLANET’ETUDIANTS, une association présidée par Corinne LARCHEY, a aidé Hugo à organiser son séjour à l’étranger, la Fondation SCHNEIDER ELECTRIC et EDF apportant leur soutien financier. Créée en 2010, PLANET’ETUDIANTS permet à de jeunes volontaires (sous statut Service Civique de façon générale) de participer à des projets de développement économique, dans un esprit citoyen.

L’INP Toulouse, également soutien financier, a géré la communication du projet d’Hugo (plaquette, actions- presse, web), et l’aide actuellement à organiser et à promouvoir son Tour de France des Universités et des Grandes Écoles.

Communiqué
Photo CC @ D.R.