fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Bac 2013 : devenir une bête en orthographe et vocabulaire

Bac 2013 : devenir une bête en orthographe et vocabulaire

Rendre un devoir propre, c’est-à-dire sans pattes de mouches, ratures et qui contiendra un minimum de fautes d’orthographe, c’est l’assurance de s’assurer l’équivalent d’un quart de points sur l’évaluation d’une copie donnée

Voilà qui donne à réfléchir, surtout quand part avec un léger handicap en orthographe, qui n’a jamais été votre meilleur ami… Dites-vous que rien n’est perdu et que chacun a devant lui de vraies marges de manoeuvre pour progresser de ce côté-là. Voici quelques trucs bien utiles à savoir pour votre préparation.

Sachez par exemple ne pas négliger la relecture de vos copies : beaucoup de lycéens considèrent cette étape comme accessoire, mais pour ceux qui souffrent d’une faiblesse en orthographe c’est un passage obligé. En effet, on remarque que les élèves qui se relisent sont aussi ceux qui progressent le plus significativement là-dessus.

Prendre du champ

Attention de laisser passer plusieurs minutes si possible entre le moment de votre rédaction et votre relecture, pour prendre assez de distance vis-à-vis de sa copie, et borner cela uniquement à relever les erreurs de syntaxe et de vocabulaire.

Il n’ y a pas de mystère : plus votre regard s’habituera à cerner vos fautes courantes, le plus vous arriverez grâce à la seule mémoire visuelle à rectifier le tir.

Vous gagnerez en rapidité si vous prenez par exemple l’habitude de vérifier la formation d’un certain nombre de termes, de concepts spécifiques à un domaine en amont, à tête reposée chez vous face au bon vieux dico – qui peut être en ligne.

Autres sources importantes pour se faire la main, les bescherelles qui vous permettent de réviser votre homonymie, de revoir la transitivité et de rattraper du retard sur vos bases d’étymologie.

Back to the classics

Apprenez à identifier vos erreurs qui touchent à la nature des mots – a-t-on affaire à un infinitif, un adjectif ou encore un participe passé ? – en étant particulièrement vigilants sur les fautes d’accord avec les compléments d’objets par exemple, très répandues.

Pensons aussi à des maisons d’éditions spécialisées comme Vuibert qui publient des manuels de listes de vocabulaire tout comme des fiches de culture-gé ou encore des dictées pour s’entraîner.

Ouvrez des bouquins, d’auteurs récents (les derniers prix Goncourt ou Renaudot en date etc) mais aussi plus classiques (Victor Hugo, Balzac…) pour revenir aux essentiels.

Lire la presse, dont celle présente en ligne, est également un excellent moyen de s’habituer à voir les mots correctement formés. Parmi celle-là, n’oubliez pas non plus les magazines (sciences et techniques, économie, société, politique etc).

T.C.