fbpx
Campus
Partager sur

Les Jeunes Écologistes exigent un changement d’orientation politique du gouvernement

Les Jeunes Écologistes exigent un changement d'orientation politique du gouvernement

La composante jeunesse du mouvement vert Europe Ecologie Les Verts déplore que le jeu de chaises musicales gouvernemental ait été préféré à un changement clair de cap politique

Les Jeunes Écologistes prennent acte de la composition du gouvernement… Et se félicitent de la non-participation des écologistes à une équipe dont la ligne politique reste très floue.

Pour les Jeunes Écologistes, c’est avant tout la volonté du gouvernement de continuer dans une logique austéritaire qui pose problème.

Les électeurs-rices de gauche s’abstiennent, les inégalités sociales s’accentuent, la crise environnementale s’aggrave. Pourtant, François Hollande ne semble pas déterminé à appliquer une politique économique ambitieuse de régulation de la finance et de partage des richesses, comme il s’y était engagé.

Les Jeunes Écologistes attendent des engagements très forts pour la transition énergétique, une politique économique et sociale écologique et redistributive, le droit de vote des étrangers aux élections locales, la décentralisation et les langues régionales, l’agriculture paysanne, etc. Ils et elles seront prêt-e-s à soutenir ces évolutions si elles vont effectivement dans le bon sens…

Ou, dans le cas contraire, à se mobiliser avec les forces citoyennes et tous ceux et toutes celles qui le voudront pour dénoncer l’écart entre les paroles et les actes.

Enfin, les Jeunes Écologistes souhaitent bon courage à Najat Vallaud-Belkacem car, même au plus haut niveau de l’État, il y a encore beaucoup de travail à faire pour déconstruire les stéréotypes liés au sexe : : les ministres femmes s’occupent de la culture, de l’écologie et de leurs propres droits, quand les ministres hommes prennent en charge l’industrie, le budget, la police et l’armée…

Communiqué