fbpx
Campus
Partager sur

Pour le cabinet Global Contact, le taux d’emploi des bac+2/3 dans le domaine industriel bat son plein

Pour le cabinet Global Contact, le taux d’emploi des bac+2/3 dans le domaine industriel bat son plein

L’étude Repérages 2013 réalisée par le cabinet Global Contact regorge d’informations précieuses sur les perspectives d’insertion professionnelle des formation techniques courtes spécialisées dans le secteur industriel

Monté par une ancienne de Sciences-Po Paris, Global Contact est un cabinet d’études sur le double créneau de la jeunesse et de la place des femmes dans les sciences et technologies.

Hé bien c’est sur la première que s’est penchée l’enquête intitulée Repérages 2013 en tentant de dégager des tendances en matière d’entrée sur le marché du travail, en particulier chez les titulaires de Licences Industrielles, de Diplôme Universitaire Technologique ou encore de BTS.

Un taux d’emploi qui bat des records

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les embauches vont bon train chez ces derniers. En effet si l’on compare le taux d’emploi de ceux-ci au taux global des étudiants français au sortir de l’enseignement supérieur, il n’y a pas photo: alors que la moyenne nationale plafonne à 82%, les DUT industriels sont à 83%, contre 88% du côté des BTS industriels et même 92% en ce qui concerne les licences industrielles.

L’enquête donne également des renseignements cruciaux sur l’offre pour les métiers scientifiques et techniques. Elle note ainsi que sur les 35 professions relevant de ces domaines pris en compte dans son panel, les besoins en terme de recrutement ont progressé de 13% entre les années 2010 et 2013. Soit un passage d’environ 115 000 places disponibles, à 130 457 à présent.

Un ciel clément pour l’informatique et les télécoms

S’adossant sur les données de l’étude annuelle réalisée par Pôle Emploi « Besoins de main d’oeuvre », Global Contact enregistre que les entreprises consultées par l’office national ont déclaré quelque 26 665 intentions de recrutement pour 2013. Ces projets ont concernées soit des profils d’ingénieurs et de cadres technico-commerciaux (7 407 postes), de techniciens et agents de maîtrise de la maintenance et de l’environnement (10 441 postes), d’ingénieurs et de cadres d’études (12 000 postes) mais aussi en R&D et responsabilité de domaine informatique, notamment.

Enfin en ce qui concerne les fourchette de rémunération, encore une fois les heureux possesseurs d’un titre technique industriel font à peu de chose près mieux que leur homologues, et c’est déjà ça. A titre d’exemple, sur son salaire médian un BTS industriel touchera en moyenne 100€ de plus qu’un autre BTS, soit un total de 1 500€. Mieux encore chez un DUT industriel qui voit sa rémunération majorée de 200€ par rapport aux autres, et du côté des Licences Industrielles c’est encore plus impressionnant avec des écarts atteignant les 400€!

T. C.

Source : studyrama-emploi.com

Clique sur « J’aime » pour t’abonner à la page Facebook MCE