fbpx
Campus
Partager sur

Quelles sont les nouvelles niches de la mode et de l'industrie textile ?

Quelles sont les nouvelles niches de la mode et de l'industrie textile ?

Il est vrai que quand on pense industrie textile et mode, on a rapidement le réflexe de penser monopole de l’Asie du sud-est. Pourtant, découvrez comment l’hexagone tire encore largement son épingle du jeu en la matière

En France, le marché est disputé d’une part entre une poignée de maisons de haute couture, environ 100 créateurs indépendants et plusieurs milliers de TPE – PME.

Frappé de plein fouet par des délocalisations massives, le secteur s’est recentré en France autour de marchés de niches comme ceux des équipements sportifs et médicaux. Les chiffres Forthac 2010 parlent de 6 800 entreprises sur le territoire générant 190 000 emplois. 90 % de ces structures travaillent en effectifs restreints, avec environ 50 collaborateurs.

Des débouchés en veux-tu en voilà

L’intérêt évident que présente la filière ? Une palette de métiers différents. Si les postes les plus courus sont ceux aux noms les plus évocateurs, tels que de responsable de collection, modéliste ou encore styliste, on ignore souvent que la majorité des recrutements concerne d’autres types de professions.

En effet, on observe un besoin accru de diplômés issus d’autres branches mais indispensables au bon fonctionnement des équipes de travail et à l’échange de compétences complémentaires. C’est ainsi qu’il existe un besoin en ingénieurs spécialisés en Recherche et Développement, essentiellement pour créer sans cesse de nouvelles matières et procédés ergonomiques.

De la création à l’industrie

En ce qui concerne la production, on va plus sûrement se tourner vers des acheteurs, des chefs de produit, des responsables logistiques mais aussi des directeurs commerciaux, des publicitaires, des chargés de vente, des responsables marketing etc.

Côté compétences attendues, elles vont du CAP au BTS en passant par des DSAA à bac + 4, notamment dans la mention créateur-concepteur textile et mode et environnement, dont MCE vous parlait ici ainsi que des Masters ou titres bac + 5 acquis en écoles d’ingénierie ou de commerce, pour les fonctions commerciales ou la gestion de production.

T.C.

Source : étudiant aujourd’hui