fbpx
Dossier MCE
Partager sur

Bac 2013 : amour et révisions font-ils bon ménage ?

Bac 2013 : amour et révisions font-ils bon ménage ?
Partager
Partager sur Facebook

En couple depuis peu ou depuis plusieurs mois, vous songez fortement à réviser avec votre moitié, tant elle est indispensable à votre vie. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Gare aux sentiments qui pourraient venir perturber vos bonnes résolutions

Vous êtes tellement inséparables que l’idée de réviser ensemble vous a traversé l’esprit. Dans la dernière ligne droite avant le bac, certains sont scotchés devant Roland-Garros, d’autres font les boutiques ou sortent entre amis pour se détendre. Vous, c’est votre amoureux(se) qui vous détourne du droit chemin. Vous aimeriez donc joindre l’utile à l’agréable en unissant vos forces pour de meilleures chances de réussite.

Réviser en amoureux, le bon plan ?

Nous pensons tous que l’amour donne des ailes, et qu’en étant un couple complice, on a plus de chances de réussir son épreuve. Attention tout de même aux risques du métier. Les amoureux ont souvent tendance (surtout au début de la relation), à se laisser aller à leurs émotions. Résultat, au lieu de réviser, ils finissent par se bécoter gaiement au milieu de leurs bouquins. Réviser à deux peut donc être source de motivation, à condition que des limites soient fixées. Pas de câlins à tout bout de champ, pas d’envies inopinées qui viendraient perturber le travail ! Si vous êtes certains de pouvoir tenir, tentez l’expérience, ça ne coûte rien. En revanche, si même au cinéma vous êtes incapables de rester attentifs plus de deux minutes, oubliez d’éventuelles révisions à deux !

Quand l’ego sème la pagaille

Sur ce coup-là, je sais que j’ai raison ; Je t’assure que tu te trompes !. Les sourcils froncés et la moue boudeuse, chacun campe sur ses positions. Réviser en couple, pourquoi pas, tant que vous ne commencez pas à vouloir avoir raison à tout prix. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de briser votre couple, qui pourrait bien ne pas résister à l’épreuve. Le bac est un événement qui génère beaucoup de stress dans la vie d’un étudiant. La période est donc propice à l’énervement et à l’agacement mutuel. Respirez, détendez-vous, ne prenez pas l’autre comme punching ball ou défouloir personnel. Si vous avez un fort caractère et vous énervez facilement, oubliez l’idée de réviser en amoureux. Vous risquez de donner une mauvaise image de vous et faire fuir votre chéri(e).

Fixez-vous des paliers

Réviser efficacement, c’est parfois être obligé d’employer la technique très connue de la carotte. Sans mauvais jeu de mot, celle-ci consiste à se motiver à l’aide d’une « récompense » au bout du chemin. Certains ont besoin de ces petits plaisirs en guise de motivation. Quand vous êtes amoureux, vous n’attendez qu’une chose : profiter de moments à deux. Fixez donc des paliers à atteindre pour obtenir vos récompenses. Par exemple, un concept de philo ou des citations apprises par coeur vaudront un long baiser. Une carte de géographie reproduite de mémoire sera couronnée d’un long câlin (chaud ou tendre, au choix). En révisant ainsi, non seulement vous serez plus motivés, mais surtout, vous ne risquez pas d’oublier vos leçons !…

En définitive, le meilleur moyen de savoir si vous pouvez réviser en couple ou non est d’être de bonne foi avec vous-même. Êtes-vous capables, l’un comme l’autre, de rester concentrés ? Saurez-vous rester sérieux ? Ne pas vous chamailler au moindre désaccord ? Si toutes les conditions sont remplies pour de vraies révisions à deux, au point de devenir de vrais coéquipiers efficaces, tentez l’expérience. Sinon, oubliez l’idée et révisez seul ou avec un(e) ami(e).

L. C.