fbpx
Campus
Partager sur

Le gouvernement, au chevet des emplois francs, met 600 nouveaux millions d’euros sur la table

Le gouvernement, au chevet des emplois francs, met 600 nouveaux millions d’euros sur la table

Histoire d'encourager les entreprises à développer l'emploi dans les zones urbaines les moins favorisées, le gouvernement par la voix de Najat Vallaud-Belkacem, a décidé de lever 600 millions d'euros de fonds supplémentaires pour ce faire

C’est en début de semaine dernière que le gouvernement Valls apportait un premier renfort au train d’initiatives à destination des banlieues dont les emplois francs, en débloquant 600 millions d’euros de fonds aux Zones Urbaines Sensibles, qui en sont les principales bénéficiaires.

Il faut dire que le dispositif consistant à aider à hauteur de 5 000 € toute entreprise faisant signer un CDI à temps complet à un salarié de moins de 30 ans qui réside en ZUS, qui ne concernait que 4 communes pilotes à son lancement en octobre 2012 a fait du chemin. En effet, passant à 30 villes moins d’un an plus tard, elle vise depuis novembre dernier 163 d’entre elles !

En 5 ans, l’ambition est de réduire de moitié l’écart entre le niveau d’emploi des ZUS et du reste du territoire

Entendant bien mettre le paquet sur les zones les plus prioritaires du territoire national, la ministre de la ville Najat Vallaud-Belkacem a écrit une lettre ouverte aux maires de France touchés par la mesure des emplois francs, pour leur rappeler que 18 points séparent le niveau d’emploi observé en ZUS, et celui enregistré ailleurs. La Depeche note par ailleurs que seuls 46% des adultes possèdent un emploi là-bas, contre 64% dans les villes avoisinantes.

Il est donc question de passer la seconde pour espérer faire mieux que le plan Espoir Banlieues initié par l’ancienne secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville Fadela Amara sous la précédente administration. Car pour l’instant, le mieux peine encore à se faire sentir dans les quartiers sensibles, et il est vrai que seulement 130 emplois francs ont été signés depuis leur lancement. De même, à peine 18% des 120 000 emplois d’avenir offerts ont trouvé preneur auprès de jeunes issus de banlieues…

600 millions d’euros s’ajoutent à la cagnotte banlieue, plus 75 autres dédiés au développement du commerce et de l’artisanat

C’est pour éviter de voir la situation s’enliser encore davantage qu’ont été promis 600 nouveaux millions d’euros, qui seront injectés progressivement entre 2014 et 2020 dans ces Zones Urbaines Sensibles pour faire de l’emploi (…) la priorité numéro 1, dixit Najat Vallaud-Belkacem.

C’est également en ce sens que 75 millions d’euros de plus ont été mis sur la table pour remettre à neuf centres commerciaux et artisanaux présents dans les quartiers. Deux ans après son accession au pouvoir, il est dommage de voir que la gauche modérée ait du attendre le sévère revers des dernières municipales pour prendre enfin à bras-le-corps l’un de ses dossiers les plus prioritaires.

Sources : service-public , directmatin , ladepeche , leparisien , lentreprise.lexpress , lcp , ville.gouv

Découvrez notre dossier spécial Bac 2014

dossier bac 2014

Vidéo à ne pas manquer