fbpx
Campus
Partager sur

L’ostéopathie, victime de son succès

Reconnue depuis quelques années comme une discipline de santé à part entière, l’ostéopathie a le vent en poupe. À mi-chemin entre la kinésithérapie et la relaxiologie, le nombre d’ostéopathes explose en France

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathe diagnostique et soigne les zones de blocages et tensions chez les patients à l’aide de gestes techniques et précis. Il traite les troubles fonctionnels (scoliose, migraines chroniques, douleurs des articulations…). Chaque partie du corps étant reliée aux autres, l’ostéopathe envisage la douleur du patient dans sa globalité. Il est de plus en plus fréquent que l’ostéopathe couple ses compétences avec de la kinésithérapie.

Une branche saturée

Il est difficile de s’installer comme ostéopathes, car le nombre de professionnels n’a cessé d’augmenter ces dernières années. On compte aujourd’hui 17 156 ostéopathes dont la plupart exercent à titre libéral. L’ouest et le sud-est de la France sont saturés et les zones rurales où les ostéopathes ont l’avantage de ne pas subir trop de concurrence ne sont pas assez peuplées pour que les praticiens rentrent dans leurs frais. De plus en plus d’ostéopathes et de kinésithérapeutes se réunissent en cabinet de praticiens pour réduire le coût des frais tout en s’installant à leur compte.

Un métier manuel

Pour devenir ostéopathe, il est indispensable d’être très habile de ses mains puisque c’est son seul outil. Il doit également avoir des connaissances approfondies en biologie, en psychopathologie, en structure des os et en articulations et muscles.
Il également important de faire preuve de patience et d’empathie pour exercer le métier d’ostéopathe.

Une formation longue et coûteuse sans garantie d’emploi

Le diplôme d’ostéopathe est délivré par des établissements agrées par le ministère de la Santé. La sélection sur dossier se fait à la sortie du Bac. La formation d’ostéopathe est une formation longue est coûteuse (30 000 € en moyenne). Comptez 5 à 6 ans de formation. Des aménagements sont conçus pour les professionnels de la santé (masseurs-kinésithérapeutes, médecins) qui souhaiteraient ajouter une corde à leur arc. Le salaire de base d’un ostéopathe est de 1426 €.

Les clés pour choisir une bonne école d’ostéopathie

Victime de son succès, les formations d’ostéopathie sont prises d’assaut. Pourtant, seule une dizaine d’écoles sont au niveau. Pour être bien formé, il est conseillé de suivre un parcours d’au moins 5 ans et de choisir une école où interviennent des praticiens expérimentés. Veillez également à ce que des stages en cliniques soient intégrés dans votre formation, idéalement dans une clinique située directement dans l’école.

Coralie Pierre

Source : Onisep