fbpx
Campus
Partager sur

Les profs seront préparés à affronter la violence à l'école

Les profs seront préparés à affronter la violence à l'école
Partager sur Facebook

Comment mieux former les profs et personnels du secondaire à la violence scolaire ? C’est la question que se pose en ce moment le gouvernement qui propose déjà des mesures concrètes pour s’attaquer à ce beau morceau

C’est le délégué ministrériel de Peillon, Eric Debardieux, qui a lâché le morceau le 26 février dernier : « On n’a pas le droit de louper la formation ou de refaire comme avant la réforme. Il faut transmettre aux futurs enseignants des gestes professionnels concernant la gestion de la classe et des conflits », nous rapporte Educpros.

Un pavé dans la mare, s’il en est, car le sujet a beau être bien connu, personne n’a vraiment trouvé de levier durable pour régler la question de la violence à l’école. Il faut dire que le problème n’a jamais été pris à bras le corps. Et pour cause, il y a du pain sur la planche.

Si les chiffres tendent à se stabiliser, en 2012 on dénombrait tout de même 13,6 accidents graves déclarés sur une moyenne de 1 000 élèves, tandis qu’en 2008-2009 on totalisait 390 cas d’agressions physiques de profs, dont 217 étaient considérés comme graves.

Du neuf ?

Eric Debardieux, universitaire reconnu récemment appelé à rejoindre l’équipe de Peillon, possède une vraie expertise dans le domaine puisqu’il avait déjà présidé le conseil scientifique des Etats Généraux de la sécurité à l’école pour le compte du précédent ministre, Luc Châtel, en 2010.

Cette fois-ci, on lui a présenté les résultats d’une enquête dédiée à la victimisation du climat scolaire réalisée sur 20 000 membres du personnel issu du secondaire. Et les faits sont là : 70 % des auxiliaires de vie scolaire et autres assistants d’éducation considèrent qu’ils sont trop peu ou mal formés à la question.

Si la situation reste bien différente pour la formation des CPE et des personnels de santé et du social intervenants en milieu scolaire, le gouvernement compte bien renverser la vapeur. Les prochaines vagues de formation des enseignants en Ecoles Supérieures du professorat et de l’éducation bénéficieront dès la rentrée 2013 de modules spéciaux favorisant l’amélioration du climat scolaire, entre autres.

Plusieurs mesures-phares

Le gouvernement annonce également la mise en ligne au printemps 2013 de guides de formation dispensant un certain nombre de recommandations pour apporter des premiers éléments de réponse théoriques. Mieux : sera mise en place dès 2014 une formation spéciale dédiée aux plans de gestion de crise ainsi qu’une seconde sur la thématique du harcèlement.

Et puisque la « refondation » globale de l’école républicaine voulue par le ministre implique le concours de tous les acteurs de l’éducation, a été réaffirmée la volonté d’utiliser les yeux et les oreilles de l’Etat en matière d’observation de la violence scolaire à savoir les collectivités territoriales et les associations d’éducation populaire comme boîte à idées, pour continuer de faire avancer significativement cette vaste question.

T.C.

Source : Educpros