fbpx
Campus
Partager sur

La MSA aide 100 000 jeunes en études agricoles à bénéficier de leurs droits sociaux

La MSA aide 100 000 jeunes en études agricoles à bénéficier de leurs droits sociaux

La Mutualité Sociale Agricole, premier organisme français de protection sociale des salariés du secteur primaire, relance sa campagne d'information pour mettre les jeunes au fait des services spécifiquement pensés pour eux qu'elle propose. Dans son actu chaude, elle vient de signer un partenariat avec plusieurs partenaires agricoles prestigieux tels que CNEAP, MFR ou UNREP

La Mutualité Sociale Agricole, premier organisme français de protection sociale des salariés du secteur primaire, relance sa campagne d’information pour mettre les jeunes au fait des services spécifiquement pensés pour eux qu’elle propose. Dans son actu chaude, elle vient de signer un partenariat avec plusieurs partenaires agricoles prestigieux tels que CNEAP, MFR ou UNREP

Les jeunes constituent un sujet de préoccupation central qui mobilise la sphère politique, les acteurs économiques et sociaux et plus généralement l’ensemble de nos concitoyens. Légitime pour se positionner sur ce sujet, la MSA relance sa grande campagne de communication pour informer les jeunes qu’à tout moment, elle peut leur apporter des réponses concrètes en matière d’accès à leurs droits sociaux, à une offre de services adaptée à leurs besoins et à des actions de proximité.

La MSA accompagne les 16 – 30 ans sur les grands sujets qui préoccupent cette classe d’âge : le parcours de formation et l’accès à l’emploi ; l’installation et l’accès aux droits sociaux ; l’aide aux jeunes foyers ; la préservation du capital santé et enfin les démarches d’engagement et de participation à la vie du territoire.

Pour interpeller les 16 – 30 ans, le dispositif de communication mis en place par la MSA utilise tout le panel des canaux de communication plébiscités par les jeunes : vidéos virales, campagne radio, réseaux sociaux on line…

La MSA souhaite être mieux identifiée par les jeunes en milieu rural comme une référence sociale incontournable et un acteur engagé qui les accompagne dans leur prise d’autonomie et dans leur engagement sur et pour leur territoire de vie, pour eux-mêmes et pour les autres. 400 000 jeunes de 16-30 ans sont assurés en santé par la MSA, soit près de 12 % de ses adhérents. De plus, près de 200 000 jeunes en formation ou en apprentissage agricoles bénéficient de la MSA pour la prévention et la santé-sécurité au travail.

Cette campagne d’information est l’un des aboutissements du travail engagé par la MSA à l’automne 2012, lorsqu’elle avait consacrée sa journée nationale, aux jeunes du secteur agricole et du monde rural et plus particulièrement aux conditions de leur entrée dans la vie active. Spécialistes, scientifiques, universitaires et acteurs institutionnels reconnus avaient alors échangé et partagé avec l’assemblée des décideurs de l’Institution.

La campagne de communication « La MSA a des solutions pour les jeunes »

La campagne de communication lancée par la MSA, le 15 avril, est construite sur un discours concret et utilise un ton décalé et humoristique pour informer sur les solutions qu’apporte la MSA aux 16 – 30 ans en matière d’emploi, de santé, de logement, d’installation en couple ou d’arrivée du premier enfant…

Les différents canaux de communication utilisés pour cette campagne sont complémentaires :

– Une viralité diffusée via Internet et les réseaux sociaux pour interpeller ;
– Une publication développée et des synergies de contenus sur www.msa.fr pour fournir le maximum d’informations complètes et actualisées ;
– Des supports écrits pour expliquer et rassurer ;
– Un dispositif radio pour mieux informer.

La campagne virale sur Internet

3 vidéos, au format de 30 secondes, ont été créées pour faire découvrir la MSA aux jeunes sur un mode familier. Deux de ces vidéos font savoir aux jeunes adultes les aides que la MSA peut leur apporter pour leur logement et pour leur premier enfant. La 3ème vidéo, anticipant les prochaines élections MSA, propose aux jeunes qui veulent prendre des responsabilités dans leur vie, de le faire en devenant élu MSA. Conçues pour faire sourire et interpeller, elles mettent en scène des jeunes dans leur quotidien et grâce à des scénarios jouant sur l’humour amènent les jeunes à s’interroger.

Ces 3 vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et sur le site msa.fr, ont pour but d’amener les jeunes sur www.msa.fr/vous-etes-jeune où ils découvriront l’offre de la MSA pour eux.

Les jeunes et la MSA en chiffres

La MSA est l’assureur maladie de 400.000 jeunes de 16 à 30 ans. Ils représentent 12% des effectifs du régime agricole. Parmi ces jeunes, 100.000 bénéficient de prestations pour les enfants, le logement ou les situations de précarité ou encore d’aides au titre de l’action sociale. 75.000 d’entre eux bénéficient d’une prestation familiale : 55.000 pour des enfants et 20.000 pour leur logement.

Près de 6.000 jeunes en situation de précarité perçoivent une allocation versée par la MSA, principalement le rSa, dont 400 le rSa Jeunes. Enfin 10.000 jeunes de 20 à 29 ans bénéficient de la CMU-C. Enfin, la MSA couvre 170.000 jeunes en formation ou en apprentissage en santé-sécurité au travail et interviendra donc en cas d’accident sur les lieux de formation.

Les jeunes en France

En France, les jeunes de 16 à 30 ans sont 11,3 millions. Parmi les 18-24 ans les jeunes résidant en zone rurale représentent 1,5 million de personnes. Pourtant la population des jeunes est la moins présente dans les territoires ruraux du fait notamment des mobilités scolaires. Il est néanmoins intéressant de noter que 87 % d’entre eux souhaitent pourtant y vivre et 72 % y travailler. En France, près de 5 millions d’emplois sont localisés en milieu rural. Plus de 11 % sont des emplois agricoles.

Sur l’ensemble du territoire national, le taux d’activité des jeunes de 15 à 19 ans est de 16,3 %, celui des 20-24 ans de 62,4 % ; il atteint 87,7 % pour les 25-29 ans. Parmi ces actifs, le taux de chômage lui passe de 29 % pour la première tranche d’âge, à 20,8 % pour la deuxième et à 12,1 % pour la troisième. L’âge de 25 ans est un moment charnière pour les jeunes car c’est durant cette période que se construisent la vie professionnelle et la vie personnelle : 48 % des jeunes de 25 à 29 ans vivent en couple contre 16 % avant cet âge et 67 % pour les 30-34 ans. L’âge moyen d’arrivée du premier enfant se situe à 28 ans.

Communiqué