Campus
Partager sur

L'ESC Saint-Etienne quitte PASSERELLE

L'ESC Saint-Etienne quitte PASSERELLE
Partage
Partager sur Facebook

L’association responsable du concours commun d’entrée en école de commerce a annoncé le 31 janvier une nouvelle défection d’école de sa banque d’épreuves dès 2013. On revient dessus avec vous

La banque d’épreuves Passerelle – Passerelle 1 pour son concours à bac+2 et Passerelle 2 pour celui des bac +3 – doit encore céder du terrain après le retrait de ses listes des écoles de commerce ayant récemment intégré la nouvelle école issue de fusions, France Business School.

En octobre dernier c’était l’ESC Chambéry, nouvellement INSEEC Alpes-Savoie, qui faisait savoir son retrait de Passerelle.

Cette annonce ne produit pas de coup de tonnerre particulier. Elle donne juste une suite logique à celle de décembre dernier qui parlait d’un rapprochement concret entre L’ESC Saint-Etienne et l’EM
Lyon.

La faute à des négociations internes

Pour valoriser son pôle Bachelor, que l’EM Lyon voudrait porter à 500 élèves par promotion, cette dernière a signé un partenariat avec son homologue stéphanoise délocalisant sur place les enseignements des 3 premières années de son Programme Grande Ecole, dès septembre 2013.

Pour l’ESC Saint-Etienne, cela correspondait de toute façon au moment de relancer sa dynamique – l’école a notamment perdu son grade de Master en Août dernier, une triste première dans le paysage national – histoire de consolider son positionnement à l’heure où l’école est encore à la traîne, au vu des différents classements nationaux.

Des travaux internes en cours ce mois de janvier devraient aboutir à des révélations croustillantes à la fin du mois de mars 2013 concernant les nouvelles spécificités d’admissions que tout ça va engendrer.

Les concours communs en plein chantier

Les banques communes d’épreuves dans le petit monde des admissions sur titre des concours d’entrée en école de commerce sont en pleine mutation. Ce n’est pas qu’elles ne font plus recette mais il faut dire que la multiplication des concours d’accès privés représente une sérieuse concurrence.

En effet, le nombre d’écoles de commerce – récentes ou non – désireuses d’avoir leurs propres modalités de recrutement est croissant : SKEMA, ESSEC, KEDGE, FBS…

Ce phénomène se précise et explique que le paysage français des admissions parallèles en ESC soit en plein remodelage.

Passerelle ne compte désormais plus que 12 écoles de commerce : l’ESC Pau, l’ESC La Rochelle, l’ESC Rennes, l’EM Normandie, l’EDC Paris, Novancia, Télécom EM, l’ESC Troyes, l’ESC Dijon, l’EM Starsbourg, l’ESC Grenoble et la Sup de Co Montpellier).

Ceci porte à 1 435 places le nombre définitif de places disponibles pour la session 2013 du concours Passerelle 1 et 1 315 pour Passerelle 2.

T.C.