fbpx
Campus
Partager sur

Un serial chatouilleur sévit à la fac de Boston

Un serial chatouilleur sévit à la fac de Boston
Partager
Partager sur Facebook

Un serial chatouilleur de pied sévit à la fac de Boston

Un serial chatouilleur rode la nuit, dans les chambres des étudiants de la fac de Boston. Sa seule mission : chatouiller les pieds des étudiants. Les victimes n’ont pas porté plainte pour violence mais l’individu est recherché par la police pour au moins dix plaintes dans le quartier.

Un serial chatouilleur dans la ville

Après le serial « chieur » qui faisait caca dans tous les jardins américain c’est au tour du serial chatouilleur de sévir. Ce n’est pas un canular mais une affaire totalement vraie. Un homme se glisse actuellement dans les chambres des étudiants pour pouvoir chatouiller en pleine nuit les pieds de ces derniers. Fétichisme du pied ? Rien n’est encore sûr. D’après le site Buzzfeed, l’individu sévirait à la fac de Boston depuis deux ans maintenant. Il serait apparemment petit de taille, de race noire et habillé tout de noir. Il assisterait également aux ébats sexuels des étudiants, posé par la fenêtre.

Je pensais que c’était juste mon ami qui voulait m’embêter, puis j’ai vu que c’était un inconnu. Je suis devenu dingue, je me suis assis m’apprêtant à m’énerver mais il avait déjà disparu a confié Daniel Marenzi un des étudiants victimes de cette affaire en octobre dernier.

Ce n’est pas un voleur ni un violent

Le serial chatouilleur ne ferait aucun mal à ses victimes si ce n’est de leur chatouiller les pieds pendant quelques secondes. Un autre étudiant nommé Teddy Raddel déclare que son colocataire s’est réveillé en étonnement car ses pieds le chatouillaient. Aussitôt réveiller ce dernier a entendu quelqu’un courir dans les escaliers. Ce « quelqu’un » n’a rien volé alors que des ordis portables et des porte-monnaie étaient présents dans la chambre a -t-il déclaré.

Il faut également dire que les étudiants laisseraient leur porte d’entrée ouverte. Facile d’accès pour le mystérieux individu. Une affaire similaire existait déjà, beaucoup plus grave, celui du sérial peloteur d’un campus qui a avait été arrêté. Le serial chatouilleur continue à faire parler de lui mais jusqu’à quand ? Seuls les experts nous le diront.