fbpx
Campus
Partager sur

Grand Prix 2014 Paris Match du Photoreportage Etudiant : 5 jeunes récompensés pour leur regard bouleversant sur le monde (vidéo MCE)

Grand Prix 2014 Paris Match du Photoreportage Etudiant : 5 jeunes récompensés pour leur regard bouleversant sur le monde (vidéo MCE)

Paris Match et Puressentiel organisent le Grand Prix du Photoreportage Etudiant. Ce prix met en lumière la curiosité des jeunes à travers la photographie

Paris Match organise la onzième édition du Grand Prix du photoreportage étudiant, en collaboration avec Puressentiel, une gamme de soins d’aromathérapie et de cosmétiques naturels et bio. Cinq étudiants sont récompensés pour leurs photoreportages originaux sur des sujets de leur choix.

Paris Match a crée ce prix il y a onze ans, pour récompenser le regard des jeunes sur l’actualité. Avec ce trophée, le magazine veut mettre en avant la curiosité et l’implication des étudiants envers le monde dans lequel nous vivons.

Grand Prix 2014 Paris Match : cinq reportages bien différents récompensés

La cérémonie du Grand Prix 2014 récompense cette année cinq étudiants. Le trophée du Grand Prix est remis à Benjamin Filarski, pour son photoreportage sur la révolution ukrainienne. Le jeune homme, étudiant à l’université Paris VIII, a passé cinq jours sur la place Maïdan en février dernier. Il souhaitait photographier le quotidien des révolutionnaires. Benjamin Filarski confie que pour lui les jeunes ont une mission : C’est important que les jeunes s’impliquent parce que l’on vit dans une société, à mon avis, assez individualiste. A travers la photo, il faut montrer comment les gens vivent ailleurs dans le monde. Son photoreportage sera publié dans Paris Match.

Un prix spécial a été crée pour Quentin Missault qui a photographié le quotidien d’une thanatopracteur, une femme qui prépare le corps des défunts pour la veillée funèbre. Le prix Puressentiel, qui récompense un reportage sur la nature, un enjeu environnemental ou l’avenir de la planète, est décerné à Pierre Brault. L’étudiant a proposé des photographies exceptionnelles et bouleversantes sur Belle-Île-en-Mer.

Léonora Baumann reçoit Le coup de coeur du JDD. Cette étudiante de Perpignan s’est immiscée dans le quotidien d’un jongleur de rue, à Bruxelles. Enfin, le prix du Public revient à Violeta Ramirez. Son photoreportage sur des mineurs du souffre en Indonésie a ému et séduit le public.

Justine Fontaine