fbpx
Campus
Partager sur

L’EISTI lance son 2ème diplôme de Master, le Master Business ADEO

L’EISTI, école d’ingénieurs qui s’intègre après un bac+2, lance un nouveau titre international pour se démarquer de la concurrence. MCE-tv vous livre des détails croustillants

L’école d’ingénieurs EISTI possède 2 sites, un à Cergy et un second à Pau.

Cette année, l’école s’est offert le luxe de rejoindre le très prisé groupe A des écoles d’ingénieurs, si on en croit les résultats du palmarès de L’Etudiant.

Avec son « Master Business Analytics Architecture, Data Exploration and Optimization », l’EISTI envoie du lourd avec ce cursus pointu a priori adressé aux étudiants étrangers mais pouvant également convenir à tout étudiant français bilingue. En effet, sachez que l’intégralité de la formation y est dispensée en anglais.

Un précieux sésame

La formation s’achève par un stage de 22 semaines en entreprise et un projet de recherche à mener à bien qui peut également être un projet avec mission d’ingénieur d’études. En termes d’accès, si vous détenez un Bachelor of Sciences avec une moyenne de ¾, vous pouvez directement rejoindre le Master 2. Pour tous les autres simples titulaires de ce Bachelor, l’accès se fait à Master 1.

Ce master vient ainsi en renfort des offres pédagogiques similaires proposées par l’EISTI, tout comme le Master spé « Finance Quantitative et Gestion de Risque».
Cette formation est en fait le produit d’une collaboration activer entre plusieurs partenaires institutionnels comme la fac Paris XIII – Cergy-Pontoise et privés à l’image de la SOPRA. Son domaine de compétence : le business analytics.

Des compétences appliquées et de nombreux débouchés

Puisque tout le monde n’identifie pas au premier coup d’oeil sa signification, précisons que ce dernier se rapporte à de la modélisation, de la recherche opérationnelle, de l’aide à la décision, de l’exploration de données, la business intelligence.

Le but étant de former des spécialistes en système d’information aptes à la manipulation d’outils logiciels capables de traduire par des solutions informatiques, c’est-à-dire mathématiques et algorithmiques, des besoins en traitement de données des entreprises.

Vous serez spécifiquement formé pour intervenir sur des serveurs de Big Data que ce soit sur les plans de la logistique, du développement d’architectures de systèmes de décision ou de la productique.

Avec naturellement des débouchés pro particulièrement étudiés comme des postes d’ingénieurs de recherche et de développement, d’intégrateurs de solutions BI et/ou Business Analytics mais aussi d’ingénieurs conseil, d’ingénieurs concepteurs d’outil, ou encore d’utilisateurs d’outils décisionnels.

T.C.

Source : studyrama