fbpx
Campus
Partager sur

Les étudiants en santé à l'avant-garde de l'interdisciplinarité

Les étudiants en santé à l'avant-garde de l'interdisciplinarité

Aujourd’hui, les études traitant de l’installation des professionnels de santé sont unanimes : les professionnels ne veulent plus travailler seuls mais en équipe

Travailler en équipe est un réel atout pour le patient.

En effet, pour que le patient soit bien piloté au sein du parcours de soin, il est indispensable que les professionnels de santé soient en communication constante pour améliorer la prise en charge du malade.

Pourtant, aujourd’hui, force est de constater que les études sont cloisonnées à une seule discipline, à un travail dans un domaine très précis. Les temps de formation dédiés à l’apprentissage des activités et missions de l’ensemble des professions de Santé est quasiment inexistant.

Face à ce constat, la commission sectorielle santé (C2S) de la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE), regroupant l’ensemble des organisations étudiantes représentatives des formations de santé proposent aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche de signer une “charte de l’interdisciplinarité”.

Cette charte reprend trois points indispensables pour la formation des futurs professionnels de santé. En effet, chaque étudiant doit être informé sur le champ de compétences des autres professionnels de santé, de façon à pouvoir toujours bien orienter ses futurs patients.

Ensuite, il faut réussir à mutualiser de façon intelligente les enseignements entre les futurs professionnels de santé. Les associations étudiantes sus-citées ont proposées, en annexe à la charte, un catalogue des enseignements mutualisables entre les différentes filières. Au delà de ces trois aspects, les organisations étudiantes signataires de cette charte travaillent à la mise en place d’une semaine de l’interdisciplinarité. Regroupés autour de cas concrets, des étudiants de toutes les filières de santé se retrouveraient pour réfléchir ensemble à la prise en charge de patients fictifs.

C’est avec une réelle volonté d’améliorer le système de soins de demain, et promouvant le travail d’équipe que nous proposons dès aujourd’hui, aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche de signer cette charte de l’interdisciplinarité.

Communiqué