fbpx
Campus
Partager sur

Choisir la singularité : bosser dans les jeux vidéo

Game designer, sound designer, lever designer ou même directeur artistique dans une boîte de prod de jeux vidéos, ça vous branche ? Avec cette formation pratique et recherchée, ça devrait

De nombreux métiers sont amenés par ce domaine de formation bien spécifique tout comme dessinateur, programmateur, modeleur ou encore textuteur.

Le type de formation dispensée ne rigole d’ailleurs qu’à moitié. Vous devez avoir une maîtrise indispensable de plusieurs suites logicielles. Ce sera fatalement le cas de softs comme Photoshop, 3DS Max ou Illustrator, à titre d’exemples.

Se tenir à jour

Les premières années sont généralement dédiées à de la culture générale, de culture des civilisations, d’histoire du jeu vidéo, de culture de l’image et même de marketing.

En 3ème année les cours deviennent tout de suite plus pointus, avec des choix de spécialisations à faire comme par exemples l’infographie ou la gestion de production de jeux vidéo.

Côté matières enseignées, attendez-vous à du game design, de la conception sonore, de la conception visuelle, de la programmation et des enseignements à destination des futurs chefs de projet que vous êtes.

Quelles sont les écoles-phares du secteur ?

Les meilleures écoles (privées) du domaine, ce sont la Supinfogame de Valencienne, l’école des Gobelins à Paris et ISART Digital, toujours dans la capitale, l’E-artsup (implantée à Paris, Bordeaux, Nantes, et Lyon), l’école Emile Cohl de Lyon et enfin LISAA (Paris, Rennes, Nantes et Strasbourg). Comptez 6 000 à 7 000 € par année en moyenne.

Côté formation publique l’éventail est un peu moins large mais vous trouvez quand même de quoi vous y mettre avec le très bon ENJMIN d’Angoulème, ville qui est en soi un bon présage avec l’événement annuel du festival de la BD et le développement progressif d’une proximité entre concepteurs de jeux vidéo et scénaristes et dessinateurs sur planche.

Citons également la filière Gamagora proposée par l’université de Lyon 2 avec son DU Level Design et le Master 2 Professionnel Programmation et Développement.

Pour intégrer ces cursus il est conseillé de posséder un bac S, ou STI après une remise à niveau en arts appliqués baptisée MANAA avant de s’inscrire dans un BTS arts appliqués ou une école spécialisée.

Il existe plusieurs formules comme les BTS Design d’espace ou Communication ou encore DMA Cinéma d’Animation qui sont de bonnes passerelles vers ces métiers.

T.C.