fbpx
Buzz
Partager sur

TPMP: Cyril Hanouna censuré à cause des Gilets Jaunes ?

TPMP: Cyril Hanouna censuré à cause des Gilets Jaunes ?
Partager sur Facebook

Cyril Hanouna fait des révélations hier dans TPMP. Il revient sur Balance ton post de jeudi dernier qui a faillit être déprogrammée par C8.

Hier soir dans TPMP, Cyril Hanouna revient sur l’émission Balance ton post de jeudi dernier. Elle a faillit être censurée voire déprogrammée tout ça à cause de Gilets Jaunes.

Qu’est ce qui dérange C8 à recevoir des Gilets Jaunes sur le plateau de BTP ? Cyril Hanouna revient sur les multiples pressions de la chaîne pour que l’émission n’est pas lieu.

TPMP: Cyril Hanouna se lâche !

La semaine dernière, l’animateur accueillait sur son plateau plusieurs personnes proche de Gilets Jaunes. Il y avait Maxime Nicolle ou encore Christophe Détinger, mais aussi un policier à visage caché, un avocat qui défend des Gilets Jaunes et un black bloc. Une belle brochette de gens concernés par le mouvement qui bouscule la France depuis plus de 4 mois.

Franchement, je peux vous dire qu’on a eu des pressions énormes de partout pour ne pas inviter ces gens-là et ne pas faire l’émission « . L’animateur se lâche sur TPMP en avouant même que la chaîne a eu énormément d’appels de gens importants qui préféraient mettre un film à la place de BTP. Pourquoi tant de pressions de la part de C8 ?

« On ne déprogrammerait pas cette émission et je la ferai à l’antenne.. » avoue-t-il sur TPMP

Fort de caractère, Cyril Hanouna a tenu tête à la rédaction et les audiences ont payé ! Au total, 509 000 personnes ont regardé la première partie de l’émission. Et en dernière partie 378 000. Ce soir là, Cyril Hanouna a réaliser la meilleure audience de TNT.

Surtout que l’émission Balance ton post, est une émission de débat contrairement à TPMP ! Il y a quelques mois, Cyril Hanouna recevait Marlène Schiappa alors pourquoi pas des Gilets Jaunes ? Si les dirigeants de la chaîne C8 souhaitent censurer la liberté d’expression et interdire le plateau à certaines personnes, nous pouvons penser que nous entrons dans une ère tristement autoritaire et totalitaire…

Crédit photo : Ozap