fbpx
Buzz
Partager sur

Touche pas à mon poste: le coup de gueule d’Enora Malagré

Touche pas à mon poste le coup de gueule d'Enora Malagré

Victime d’un canular de très mauvais goût ce mardi, l’animatrice de TPMP a eu la mauvaise surprise de voir la police débarquer dans son appartement après l’annonce de son supposée décès.

Réveil brutal pour la chroniqueuse de Cyril Hanouna, et actualité chargée après son récent clash avec l’animateur Christophe Dechavanne. Cette fois-ci, les nouvelles sont moins amusantes: après l’appel téléphonique d’un homme se faisant passer pour son compagnon, faisant croire qu’il avait poignardé l’animatrice de D8, la belle de Touche pas à mon poste a vu la police débarquer en force chez elle.

Un homme contacte le commissariat, assurant d’avoir poignardé la chroniqueuse

Touche pas à mon poste: le coup de gueule d’Enora Malagré
Touche pas à mon poste: le coup de gueule d’Enora Malagré

Relayée sur le compte Twitter du journaliste de France Info Olivier Boy, le compagnon de l’animatrice #Enora malagré a appelé la police pour dire qu’il venait de poignarder la jeune femme, le canular a vite pris une ampleur considérable. Contacté par le Huffington Post, le commissariat central du 19ème arrondissement a confirmé les grandes lignes du canular de mauvais goût dont a été victime la chroniqueuse: l’appel d’un homme, en pleurs pour annoncer qu’il venait de poignarder la jeune femme et que, retranché chez elle, il menaçait de tirer une balle pour chacun de vous si vous vous approchez a conduit les forces de police à intervenir chez la jeune femme, qu’ils ont trouvé en bonne santé, stupéfaite par l’intervention comme on peut aisément l’imaginer.

Le Swatting, sordide phénomène américain, débarque en France

Mardi soir, sur le plateau de Touche pas à mon poste, l’animatrice a vivement réagi. Assurant qu’elle allait bien, mais néanmoins très agacée, elle n’a pas hésité à qualifier l’auteur du canular d’ abruti. En effet, elle justifie l’absurdité du canular par le simple fait que sa mère s’était inquiétée pour la santé de sa fille. Énième victime du Swatting, canular téléphonique récemment débarqué d’outre-Atlantique qui consiste à contacter le Swat (unité spécialisée policière américaine) en prétextant divers scénarios catastrophes, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste a fait savoir qu’elle n’allait pas en rester là. Après le gamer Français Bibix, Enora se rajoute à la longue liste des victimes du Swatting français. Plus de peur que de mal donc, mais l’instigateur du canular pourrait bien aller en prison puisqu’en France le délit de fausse alerte est passable de deux ans de prison et 30.000€ d’amende !