fbpx
Buzz
Partager sur

La Villa des cœurs brisés 3: Raphael prêt à arrêter la télé-réalité

La Villa des coeurs brisés 3: Raphael prêt à arrêter la télé-réalité

Cela fait déjà cinq ans que le Public a découvert Raphael Pépin grâce à l'île des vérités. Mais il semblerait qu'il soit lassé de la notoriété...

Raphael Pépin a fait ses débuts dans l’île des vérités avant de débarquer dans les Princes de l’amour, les Anges ou encore Friends Trip. Séparé depuis quelques mois de Coralie Porrovecchio, le jeune homme a accepté de s’envoler vers Saint-Martin où il a rencontré Lucie dans le cadre de la Villa des cœurs brisés 3.

Raphael lassé de la notoriété ?

En cinq ans, le jeune homme s’est créé une place au sein de la télé-réalité et fait partie des candidats emblématiques. Mais tout cela semble un peu agacé Raphael comme il l’a expliqué à nos confrères de Non Stop Reality.

« Au début, c’est amusant. Tu as un mec de 20 ans. On te parle d’être connu, on te parle d’avoir les filles que tu veux, on te parle d’argent (…) Tu vas à l’autre bout du monde. Maintenant, la notoriété, ça me gonfle. D’aller en tournage, ce n’est pas forcément amusant tous les jours, mais voilà, il faut le faire (…) Tu ne peux pas être en couple une minute avant que tout le monde ne le sorte (…) Tu ne peux pas aller au restaurant avec tes parents, aller au cinéma avec tes amis (…) J’ai envie de vivre ma vie pleinement sans qu’on vienne me marcher dessus. C’est ce qui se passe tous les jours (…) Ça fait cinq ans qu’on empiète sur ma vie privée », a-t-il confié.

Raphael parle de sa participation au programme

L’année dernière, Vincent Queijo a dit adieu à son passé de coureur de jupons grâce à Lucie. C’est sa participation et ses conseils qui auraient influencé son meilleur ami dans sa décision. Il raconte:

« Vincent Queijo – qui est mon ami – m’a dit que c’était très bien. Il l’avait fait l’année passée. C’est lui qui m’a conseillé de le faire, donc j’y suis allé les yeux fermés »

Reste à voir comment se déroulera son coaching. Pour le moment,il ne semble pas vouloir coopérer.