fbpx
Buzz
Partager sur

La Villa des Cœurs Brisés 2: Tony balance sur la dispute censurée entre Anaïs et Martika !

La Villa des Cœurs Brisés 2: Tony balance sur la dispute censurée entre Anaïs et Martika !
Partager sur Facebook

Dans le bain de Jeremstar, Tony a balancé sur l’altercation censurée de La Villa des Cœurs Brisés 2 entre Martika et Anaïs Camizuli

Si vous suivez les épisodes de La Villa des Cœurs Brisés 2, vous n’êtes pas passés à côté de la violente altercation entre Martika, Anaïs Camizuli, Eddy, Tony et Vincent Queijo. En effet, les candidats ont failli en venir aux mains. Invité dans le bain de Jeremstar, l’ex de Martika est revenu sur cette violente dispute.

La Villa des Cœurs Brisés 2 : la dispute entre Martika et Anaïs

Tony a dû faire face à Eddy, Vincent Queijo et Anaïs car il était le boyfriend de Martika. Le candidat de La Villa des Cœurs Brisés 2 a expliqué au sujet de cette altercation : « C’est devenu très violent. La communication a été rompue. Il n’y avait plus personne pour parler, mais tout le monde pour taper. Anaïs a pété les plombs, elle est montée sur la table, a donné un coup de pied à Martika (…) C’est juste honteux et dégueulasse. Comment deux femmes peuvent en arriver là à la télé ? »

Le jeune homme se demande encore comment Anaïs n’a pas été exclue du programme : « comment ça se fait qu’elle n’a pas été virée de l’émission. Tu es dans un programme télévisé pour passer du bon temps et trouver l’amour, finalement ça se termine en coup et les gens peuvent quand même continuer à rester sur le tournage à tourner comme si de rien n’était, mais c’est dégueulasse. Et puis les petits qui voient ça, ça banalise la violence et pour eux c’est normal. »

La Villa des Cœurs Brisés 2 : Tony parle de Martika

Toujours dans le bain de Jeremstar, Tony a parlé de Martika. Le jeune homme s’est mis en couple avec la jolie brune dans La Villa des Cœurs Brisés 2. Il a avoué qu’avant de la connaître, il l’a détestée :

« Je voyais qui était Martika ! Quand je suis arrivé sur le tournage, c’était vraiment la fille que je ne voulais pas rencontrer ! Je la détestais avant même de la rencontrer ! J’ai appris à la connaitre et elle est très différente de l’image qu’elle renvoie. Martika peut être très drole (…) elle est plutôt facile à vivre, c’est pour ça qu’il y avait autant de complicité entre nous. »