fbpx
Buzz
Partager sur

La Villa des Cœurs Brisés 2: Lucie balance sur l’attitude des candidats !

La Villa des Cœurs Brisés 2: Lucie balance sur l’attitude des candidats !

Sur Twitter, Lucie, la love coach de La Villa des Cœurs Brisés 2, s’est exprimée sur le comportement pointé du doigt de certains candidats

Il y a quelques jours, un violent clash a éclaté dans La Villa des Cœurs Brisés 2. Jeremstar, choqué, en a même fait un article. En découvrant cela, Lucie, la love coach du programme, a souhaité s’exprimer sur le sujet.

La Villa des Cœurs Brisés 2 : Lucie parle des candidats

Nous ne pouvons pas vraiment dire si Lucie a défendu les candidats de La Villa des Cœurs Brisés 2. Nous vous laissons juger par vous-même ses propos : « L’imperfection est humaine, essentielle, immuable. Je ne suis pas là pour juger, je suis là pour la bousculer, sur le plan amoureux, et seulement amoureux.. J’ai volontairement été tenue, par la prod, à l’écart des affaires de groupe durant le tournage, et j’ai volontairement choisie de ne pas regarder ces épisodes, une fois chez moi »

Elle a ensuite déclaré : « Oui, les coeurs brisés font des erreurs, certaines peut-être plus condamnables que d’autres, mais si je ne suis pas celle qui va croire en leur capacité à changer, qui le fera ? J’accompagne l’amour, c’est ce que je suis, donc, ce que je fais.. Ce fut une saison intense, immense, difficile par moments mais tellement humaine. »

La Villa des Cœurs Brisés 2 : une saison délivrante

Malgré les clashs à répétition, La Villa des Cœurs Brisés 2 a permis de libérer certains candidats. Preuve en est avec Smail. Le jeune homme venu spécialement pour Eddy n’assumait pas encore son homosexualité. Il a indiqué que ses parents ont découvert son orientation sexuelle en le suivant dans le programme. Aujourd’hui, il se sent libéré d’un poids :

« ça a permis de me libérer d’un gros poids. Je compare ça à la révélation d’une victime de viol après des années. Et je pèse mes mots : pendant 35 ans, j’ai vécu avec ça au fond de moi, dans le mensonge. Comme je le répète sur mes réseaux sociaux : grâce à La Villa des coeurs brisés, je suis aujourd’hui libéré, délivré. »