fbpx
Buzz
Partager sur

Les Vacances des anges 2: Kim Glow et Sylvain Potard, c’est fini !

Les Vacances des anges 2: Kim Glow et Sylvain Potard, c'est fini !

Et une nouvelle rupture pour les candidats des Vacances des Anges 2 ! Hé oui, c'est officiel, Kim Glow est de nouveau célibataire !

Lors du tournage de la Summer Class du Mad Mag, Kim Glow a fait la rencontre de Sylvain Potard. De là, le coup de foudre a été immédiat. Mais après quelques mois de romance, il semblerait que les deux tourtereaux se soient déjà séparés. La preuve en images !

Kim folle amoureuse de son rugbyman

Début 2017, Kim Glow s’envolait vers le tournage des Anges 9: back to paradise où elle a craqué pour Anthony Matéo. Après une relation tumultueuse, les deux candidats ont fini par se séparer à cause de la jalousie de la bimbo. Mais la meilleure amie de Shanna Kress a vite pu se remettre de cette histoire grâce à Sylvain Potard, un rugbyman sexy qu’elle a rencontré sur le plateau du Mad Mag. Inséparables, les deux tourtereaux publiaient régulièrement des clichés à deux. En bref, Tata Kimmy était enfin comblée en amour !

Kim de nouveau célibataire

Mais depuis le 31 juillet, le couple intrigue la Toile. En effet, eux qui avaient pour habitude de se voir régulièrement malgré la distance ne s’affichent plus ensemble. Alors qu’ils avaient mis leurs initiales en biographie sur Instagram, celles-ci ont été effacées depuis tout comme leurs photos à deux. Mais ce n’est pas tout ! Sylvain Potard aurait activé un compte sur Tinder, ce qui a le mérite d’être clair. Il a alors mis la description suivante: « Beaucoup de personnes cherchent l’amour avec un grand A, moi je le préfère avec un petit cul… ». Serait-ce un pique visé à Kim Glow qui est fière de son popotin qu’elle a refait en début d’année en Tunisie aux côtés de Sam Zirah ? Mystère.

En tout cas, l’ancienne candidate des Marseillais, qui a récemment rétabli la vérité sur ce qu’il s’est passé durant son séjour dans les Vacances des Anges 2, ne s’est pas encore exprimée à ce sujet. Mais la connaissant, cela ne saurait tarder…