fbpx
Buzz
Partager sur

Les Vacances des Anges 2: Kelly et Neymar assurent, « on s’aime plus que tout » !

Invités dans le Mad Mag, Kelly et Neymar des Vacances des Anges 2, ont assuré que tout allait mieux dans leur couple depuis quelques temps

Alors que tout le monde pensait que le couple Neymar et Kelly était sur sa fin, les deux viennent de prouver le contraire. En effet, invités dans le Mad Mag, le couple qui vient de débarquer dans Les Vacances des Anges 2, a indiqué qu’ils mis les problèmes sur la table, et qu’aujourd’hui, tout allait mieux.

Les Vacances des Anges 2 : Kelly et Neymar parlent de leur couple

Maman depuis plusieurs années, Kelly a vécu des années difficiles. En effet, bien qu’elle soit devenue la femme la plus heureuse du monde, son couple avec Neymar battait de l’aile et cela l’attristait beaucoup. Les deux semblaient au bord de la rupture après leur participation à Moundir et les apprentis aventuriers 2. Pourtant, depuis leur retour des Vacances des Anges 2, tout serait rentré dans l’ordre :

« On s’aime plus que tout ! Je pense à mon couple avant tout ! C’est en allant dans des émissions comme ça que j’essaie de m’améliorer. On a tous les jours besoin de se prouver des choses. »

Les Vacances des Anges 2 : des tentions dans le couple

Quelques mois auparavant, Neymar et Kelly étaient au bord de la rupture. Le candidat des Vacances des Anges 2 l’avait lui-même avoué : « On appréhendait les retrouvailles entre Kelly et Vincent Shogun parce qu’ils s’étaient quittés en mauvais termes (dans Les Ch’tis sur W9, ndlr). Mais, tout s’est assez bien passé entre eux. Avec les autres aussi d’ailleurs. Le problème a vraiment été entre nous. »

De plus, ils étaient en froid depuis qu’ils avaient joué les aventuriers : « Nous étions en froid depuis notre retour de Moundir et les apprentis aventuriers 2. Et là, on s’est beaucoup disputés par rapport à notre couple. C’est vrai que c’est difficile en ce moment… En rentrant de Moundir, nous avons retrouvé notre vraie vie. Kelly me prend beaucoup de temps, comme notre fils et mon travail. Je n’arrivais plus à voir mes amis et à profiter. C’était difficile. »