fbpx
Buzz
Partager sur

Les Vacances des Anges 2: Coralie se confie sur sa bagarre avec Rawell (EXCLU)

Scandale chez les Vacances des Anges 2. En moins d'une semaine, Rawell, Kim Glow et Amélie Neten ont été exclues du programme pour violences.

Décidément ! Il aura fallu attendre quelques jours avant que Rawell craque dans les Vacances des Anges 2 . Et qu’elle avoue qu’elle était toujours amoureuse de Thomas. Ainsi, on comprend mieux son comportement envers Coralie avec qui elle a été violente à cause de sa relation avec Thomas. D’ailleurs, la Belge s’est confiée à nous en exclusivité à ce sujet mais aussi sur son absence.

Coralie revient sur son altercation avec Rawell

Il y a quelques semaines, Jeremstar révélait que Rawell avait quitté le tournage des Vacances des Anges 2 après s’en être violemment pris à Coralie.

« Elle a commis des actes qu’elle n’aurait pas dû faire. Il n’y a pas vraiment eu de bagarre parce que je suis quelqu’un qui ne cherche pas le conflit après c’est vrai que si l’on me cherche, je ne vais pas me laisser faire. Je ne vais pas rien dire, je n’attaque jamais la personne la première », nous a-t-elle raconté.

Coralie s’explique sur son absence

Révélée dans la Belle et ses princes 3, Coralie avait fait un petit séjour dans les Anges 7 avant de totalement disparaître des écrans. Mais que s’était-il passé? Elle nous a alors répondu:

« Je faisais des études supérieures en relations publiques. J’ai travaillé pendant un an et demi. Je pensais vraiment arrêter la télé puis on m’a fait cette proposition que j’ai acceptée. J’avais envie d’un nouveau challenge, de nouvelles vacances pour rencontrer de nouvelles personnes.Sans hésitation j’ai préféré les Vacances des Anges 2 parce que j’ai pu montrer qui j’étais vraiment ».

En ce qui concerne ses coups de coeur de l’aventure, la Belge nous a confié qu’elle avait totalement accroché avec Jaja. Selon elle, le candidat réussit à mettre tout le monde de bonne humeur. En tout cas, Coralie nous a prouvé que l’on peut allier télé-réalité et études supérieures sans nuire à sa carrière. Bravo !