fbpx
Buzz
Partager sur

Top Chef 2019: découvrez ce qu’aurait fait Guillaume avec les 100 000 euros!

Top Chef 2019: découvrez ce qu’aurait fait Guillaume avec les 100 000 euros!

Au cours d’un entretien pour Purepeople, le candidat de Top Chef 2019 a indiqué ce qu’il aurait fait avec les 100 000 euros promis au vainqueur

Guillaume n’est pas parvenu à remporter Top Chef 2019. En effet, c’est finalement Samuel qui a été choisi par les chefs pour décrocher le titre. Malgré la défaire, le Brestois n’est pas amer, bien au contraire. En effet, il se dit grandi de son expérience dans l’émission de W9. Il aurait beaucoup appris durant le tournage et ne garde que de bons souvenirs. En revanche, sa victoire lui aurait permis d’empocher 100 000 euros. Mais qu’aurait-il fait avec cette somme? Il vient de donner la réponse dans une interview pour Purepeople:

 « Si j’avais gagné, j’aurais sans doute emmené Marlène en vacances. Mais je l’emmènerai quand même (rires) ! Elle a tenu la maison pendant que je n’étais pas là, je lui en suis reconnaissant. Mais sinon, rien de spécial, j’aurais utilisé l’argent pour le restaurant, je pense. »

Top Chef 2019: les projets de Guillaume

Comme nous vous l’indiquions, Guillaume n’est pas plus triste que cela du fait de ne pas avoir remporté Top Chef 2019. En effet, malgré la défaite, il vient d’ouvrir son restaurant à Brest. Il explique: « J’ai ouvert L’Embrun, un restaurant en plein centre de Brest. Le nom fait référence à cette mousse de mer qui se crée au claquement des vagues contre les rochers, une histoire de terre et mer. C’est du gastronomique, il y a une trentaine de couverts. On a une super décoration réalisée par une pro, on a un super service en salle réalisé par Marlène, un sommelier qui est un copain à moi. En cuisine, c’est deux amis aussi. C’est une équipe jeune, de 22 à 28 ans, très jeune, dynamique. On essaie de faire vivre ce lieu. »

Le candidat de Top Chef 2019 garde-t-il contact avec son chef de brigade Michel Sarran? Là aussi, il répond: « De très bons rapports après, on ne se contacte pas trop. Car on a tous les deux beaucoup de travail et je ne suis pas du genre à aller embêter les gens. Mais le jour où j’ai l’occasion d’aller à Toulouse, je passerai le voir à son restaurant. Et si un jour il passe par Brest, je l’accueillerai avec plaisir. »