fbpx
Buzz
Partager sur

Top Chef 2017: Jean-François Bury explique ce que lui a apporté l’émission !

Top Chef 2017: Jean-François Bury explique ce que lui a apporté l’émission !

Dans une interview pour Melty, Jean-François Bury a indiqué ce que lui avait apporté sa participation à Top Chef 2017 alors qu’il est champion du monde des traiteurs

On peut être champion du monde des traiteurs, et participer à Top Chef 2017. Jean-François Bury en est la preuve vivante. En effet, le candidat avait remporté le championnat du monde en 2015, pourtant, il a souhaité tenter sa chance dans l’émission culinaire d’M6. Interrogé par Melty, il a expliqué pourquoi.

Top Chef 2017 : Jean-François Bury donne les raisons de sa participation

Son but ? Montrer que les traiteurs existent et qu’ils ont autant de talents que les chefs. En effet, selon le candidat de Top Chef 2017, les traiteurs ne sont pas assez mis en avant. C’est l’une des raisons qui l’ont poussé à participer au programme :

« C’est une chance de pouvoir participer à Top Chef. J’ai déjà fait un concours international, et je me rends compte que je n’ai pas eu énormément de retombées. Là dans Top Chef, on ne sait même pas encore qui va gagner, que je commence déjà à rencontrer des gens qui s’intéressent à mon profil. À la base, je suis cuisinier, j’ai un parcours très classique. Je suis traiteur depuis seulement 9 mois. Mon but, c’était ça aussi. Montrer que les traiteurs existent, et qu’ils ne travaillent pas dans des conditions toujours évidentes. C’est un métier qui gagne à être connu. »

Top Chef 2017 : comment a été casté Jean-François Bury

C’est grâce à sa participation aux Championnats du Monde de traiteurs que Jean-François Bury a été sélectionné pour Top Chef 2017. Le cuisinier a indiqué : « J’ai été casté par rapport aux Championnats du monde Traiteur. La production m’a contacté directement sur les réseaux sociaux. Pour être honnête, j’avais déjà envoyé mon dossier de candidature deux fois, mais je n’avais jamais été rappelé ! Les gens parlent beaucoup de Top Chef, mais moi, je voulais avoir la chance de vivre cette expérience de l’intérieur, pour pouvoir en parler vraiment. »

Il a ensuite expliqué qu’il n’était pas du tout au courant des nouvelles règles du programme (répartition des candidats en brigade : ndlr) : « Non, on nous l’a appris peu de temps avant le premier plateau. Moi, j’étais content d’arriver dans la brigade de Philippe Etchebest, mais ça aurait été n’importe quel autre chef, j’aurais été aussi satisfait. Le chef Etchebest, même en off, quand tu coupes les caméras, il ne rigole pas trop ! Il n’est pas méchant, mais il crée une certaine distance avec les candidats. En même temps, il fait tellement d’émissions, il rencontre tellement de cuisiniers, que s’il devait être ami avec tout monde, il ne s’en sortirait pas. »