fbpx
Buzz
Partager sur

The Voice 8: Scam Talk explique « le trio avec Mayeul c’est juste pour l’émission »!

The Voice 8: Scam Talk explique « le trio avec Mayeul c’est juste pour l’émission »!

Au micro de Téléstar, le duo de The Voice 8 a fait savoir que leur trio avec Mayeul n’était « que pour l’émission »

Pas sûr que le trio formé par Scam Talk et Mayeul ne sorte un album après The Voice 8. En effet, les téléspectateurs, les fans, et leur coach Soprano étaient emballés par cette idée. En revanche, Goatenberg et Brez ont fait savoir qu’ils n’étaient pas vraiment pour. Du moins, pas pour continuer après le tournage. Ils expliquent que leur « groupe » va durer le temps de l’émission. Pour la suite, ils souhaiteraient continuer à deux et expliquent pourquoi dans une interview pour Téléstar:

 « c’est juste pour The Voice car Mayeul et nous avons des univers différents et nos projets. Cependant, nous nous entendons bien avec lui ! C’était notre challenge pour l’émission de devoir composer à trois ».

The Voice 8: comment Scam Talk a été contacté

Toujours dans la même interview, le groupe Scam Talk explique comment leur duo a été contacté pour participer à The Voice 8. Car oui, ce ne sont pas Brez et Goatenberg qui ont directement passé le casting: « Ce sont les équipes de Bruno Berbérès. Au début, nous ne voulions pas faire l’émission. Et on a refusé à trois reprises. Déjà, on ne regardait pas The Voice et on pensait que notre profil n’avait pas sa place dedans. Finalement, nous y sommes allés. En se disant que ça ne pouvait être que positif. »

Si Scam Talk ne semble pas vraiment emballé à l’idée de poursuivre leur trio après The Voice 8, ce n’est pas le cas de Mayeul. Le jeune homme fait savoir à Purebreak qu’il ne serait pas contre cette idée: « Ça déprendra de l’engouement qu’il y a. S’il y a un engouement fort auprès des gens pour le trio, évidemment, on se posera la question. De savoir si on continue à 3 ou pas. Si on s’aperçoit que les gens sont partagés entre les pro-Scam Talk et les pro-Mayeul, on repartira chacun de notre côté. Tout est possible et on n’est arrêté sur rien du tout. Tant qu’il y a la possibilité de faire de la musique derrière, on prend (rires) ».