fbpx
Buzz
Partager sur

The Voice 8: découvrez les projets de Mayeul après l’émission!

The Voice 8: découvrez les projets de Mayeul après l’émission!

Le candidat de The Voice 8 aurait déjà des projets pour l’après émission. Il a donné quelques indices au micro de Purebreak

Depuis plusieurs années, et depuis que l’émission existe, les candidats de The Voice prouvent qu’ils n’ont pas obligatoirement besoin de remporter l’émission pour lancer leur carrière. En effet, certains talents sont parvenus à percer dans la musique, même en étant éliminés au premier tour. Certains font des comédies musicales, et d’autres sortent des albums. Malgré tout, le fait de remporter la compétition aide grandement pour la suite d’une carrière. Mayeul, candidat de The Voice 8, a-t-il déjà des projets en cas d’élimination? Il vient de donner la réponse à Purebreak:

 « Ça dépend. Si c’est à 3, on réfléchira avec les gars sur comment on forme le truc. Après, si c’est tout seul, il y aura la sortie d’un album, que ce soit avec une maison de disque, avec un label ou sans. Je continuerai comme je l’ai fait depuis le début en indépendant, j’essaierai de profiter des contacts et de la communauté que j’aurais pu former autour de l’émission et continuer à avancer. »

The Voice 8: Mayeul et son trio avec Scam Talk

Vous l’aurez compris, Mayeul n’a pas vraiment d’idée fixe pour la suite de sa carrière. La « faute » à son trio récent avec Scam Talk. Malgré tout, le candidat de The Voice 8 n’est pas inquiet pour la suite de sa vie dans la musique. Si son « groupe » avec ses « adversaires » se concrétise, ils continueront ensemble.

Si cela n’est pas le cas, le candidat de The Voice 8 compte bien continuer sa carrière solo, comme il y songeait avant de faire l’émission: « Ça déprendra de l’engouement qu’il y a. S’il y a un engouement fort auprès des gens pour le trio, évidemment, on se posera la question de savoir si on continue à 3 ou pas. Si on s’aperçoit que les gens sont partagés entre les pro-Scam Talk et les pro-Mayeul, on repartira chacun de notre côté. Tout est possible et on n’est arrêté sur rien du tout. Tant qu’il y a la possibilité de faire de la musique derrière, on prend (rires). »