Buzz
Partager sur

The Voice 8: découvrez pourquoi Scam Talk a participé au programme!

The Voice 8: découvrez pourquoi Scam Talk a participé au programme!
Partage
Partager sur Facebook

Dans une interview pour Purebreak, Goatenberg et Brez, membre du groupe Scam Talk, ont indiqué pourquoi ils avaient participé à The Voice 8

Durant la dernière audition à l’aveugle de The Voice 8, Goatenberg et Brez ont séduit le public et les coachs du programme. En effet, à eux deux, ils forment le groupe Scam Talk. L’un fait du beatbox, et l’autre du chant. Les deux artistes semblent manier leur art à la perfection. Mais alors, pourquoi avoir voulu participer au programme de TF1? Ils ont donné la réponse à Purebreak.

The Voice 8: Scam Talk, pas « chaud » au début

Si vous avez adoré la prestation de Scam Talk dans The Voice 8, sachez que vous avez bien failli ne jamais y assister. En effet, Goatenberg et Brez ne devaient pas participer au programme de TF1. C’est la production du programme qui est directement allée les contacter. C’est en tout cas ce qu’a indiqué Brez: « On nous a contactés pour faire l’émission. On a hésité au début, parce qu’on pensait qu’on ne rentrait pas trop dans ce qui se faisait généralement dans l’émission. Finalement, on s’est dit ‘pourquoi pas’, on n’avait rien à perdre. »

Avant que Goatenberg n’ajoute: « On pense qu’on a été contactés parce qu’on a quelques vidéos sur Youtube (ndlr : sur la chaîne Scam Talk). Mais de base, on ne regarde pas du tout l’émission, donc quand on nous a contactés, on n’était pas du tout chauds. »

les critiques pour Scam Talk

Même si Goatenberg et Brez semblent n’avoir aucune timidité et avoir fait de la scène toute leur vie, les deux amis ont avoué avoir eu quelques appréhensions. Les deux candidats de The Voice 8 se sont exprimés et ont expliqué: « Forcément, on a une petite appréhension parce qu’on ne sait pas comment les gens vont réagir. On a déjà vu les passages des autres, ça s’est bien passé pour eux, on se dit que ça va être pareil pour nous. Après, on reste un peu détachés dans le sens où on se concentre uniquement d’abord sur notre travail et ensuite, s’il y a des bonnes retombées, ce sera tant mieux. »

Pour ce qui est des critiques, les deux amis ne semblent pas stressés: « on a vu ce qu’il se passait avec les autres talents et même quand ils font un passage nickel à la TV, il y a forcément des critiques et des messages négatifs. Du coup, on est préparés mais on ne va pas s’attarder sur les réseaux sociaux, on ne va pas passer notre vie à étudier les commentaires. »