Buzz
Partager sur

The Voice 8: David Hallyday, bientôt coach dans le programme ?

The Voice 8: David Hallyday, bientôt coach dans le programme ?
Partage
Partager sur Facebook

Au micro de RTL, le chanteur David Hallyday a parlé de The Voice. L’artiste a indiqué s’il pourrait devenir coach dans la prochaine saison

Chaque année, de nouvelles personnes s’asseyent dans les fauteuils rouges de The Voice. Cette année, c’est Julien Clerc qui a pris la place d’un ancien. Mais qui sera le petit nouveau de la prochaine saison? C’est la question que se posent les internautes. Serait-ce David Hallyday? L’artiste a déjà été coach dans une émission et pourrait bien débarquer chez TF1. Il a donné la réponse dans un entretien accordé à RTL.

The Voice 8: David Hallyday, coach ?

Comme nous vous l’indiquions, David Hallyday a déjà été coach dans une émission similaire. A savoir Rising Star. Mais son expérience dans ce programme ne s’est pas avérée concluante comme il a pu le confier: « J’ai déjà fait ça sur Rising Star et j’ai trouvé ça assez difficile. D’autant qu’on nous demandait d’être dur à l’inverse de The Voice où le jury est plutôt bienveillant ».

C’est pourquoi, le fils de Johnny Hallyday ne semble pas du tout partant pour participer à la prochaine saison de The Voice. Il explique pourquoi: « C’est compliqué. Le problème est qu’on ne sait pas vraiment où on est dans ce genre d’émissions. Est-ce un jeu télé ? Le jugement d’une performance ? Ou le développement d’un artiste ? C’est quoi au juste le but de cette émission? Rien ne valait la tournée des clubs pour apprendre le métier. »

The Voice 8: Julien Clerc et la drogue

Pour l’instant, Julien Clerc n’a pas de remplaçants de prévus. David Hallyday n’est pas prêt de devenir coach dans The Voice et lui prendre sa place. En tout cas, cela n’enlève pas les problèmes de drogue du chanteur il y a quelques années. Invité sur le plateau des Terriens du Samedi, le nouveau coach du programme a expliqué: « J’avais à peine commencé. Je prenais de la coke, mais je ne suis jamais tombé dans aucune addiction, parce que ce n’est pas ça qui me fait battre le cœur. »

Il en avait déjà parlé dans la même émission, quelques mois plus tôt: « On en prenait tous Thierry. Ce n’est pas tant que je ne pouvais plus chanter sans, c’était surtout que c’était très mauvais pour le nez et la gorge. Donc il était urgent d’arrêter. »