fbpx
Buzz
Partager sur

The Voice 7: Kriil balancent, « la condition pour participer était de rester nous-mêmes » !

The Voice 7: Kriil balancent, « la condition pour participer était de rester nous-mêmes » !

Kriil ont fait la sensation dans The Voice 7 avec leur reprise des Bee Gees. Mais qu’est-ce qui les a motivés à participer à cette saison ?

Si vous avez regardé le premier épisode de The Voice 7, vous n’avez pas pu passer à côté de Kriil. De duo composé de deux jeunes artistes a fait sensation avec leur reprise de Stayin Alive des Bee Gees. Mais qu’est-ce qui les a réellement motivés à participer au programme ? Ils ont donné la réponse à Purebreak.

The Voice 7 : Kriil voulaient rester eux-mêmes

Il était hors de question pour Kriil de faire une représentation sans leurs instruments. C’était leur condition pour participer à The Voice 7. Klaar et Richard ont débarqué sur le plateau avec leur univers et ont expliqué pourquoi : « On n’est pas venu avec nos voix seulement, on est venu avec notre univers en entier et on a utilisé The Voice comme une vitrine pour se montrer. Ça aurait été réducteur de ne pas utiliser nos machines car elles font partie de notre univers. On a vraiment été poussé à rester nous-mêmes par toute l’équipe. À aucun moment on a eu à faire des concessions. Tant que notre musique plaît aux coachs, au public et aux téléspectateurs ça nous va. »

Ils ont ensuite ajouté : « C’était un peu la condition pour qu’on participe à The Voice même si de rester nous-mêmes dépendait de nous. Mais de mon côté, je n’avais aucune crainte vis-à-vis de ça car ils nous ont contacté pour notre univers musical. Au moins pour les auditions à l’aveugle, ça me semblait pertinent de rester nous-mêmes parce que c’était le premier stade d’une chose pour laquelle on nous avait contacté. On ne connaissait pas la télé donc on pouvait imaginer plein de choses négatives. »

The Voice 7 : Kriil ont beaucoup hésité

Toutefois, leur participation à The Voice 7 n’est pas apparue comme une évidence. En effet, Klaar et Richard ont avoué qu’ils avaient longtemps hésité avant de se lancer : « On a beaucoup hésité. Ça a été un sujet très long. On s’est doucement fait porter par un fleuve qui nous amenait à se lancer dans l’aventure. On a quand même beaucoup douté de notre côté, mais à aucun moment on a dit non. »

Avant d’expliquer : « Ça s’est décidé tout seul. C’était une trop grosse opportunité pour la rater. Quand on hésite comme ça, c’est mieux d’essayer que d’avoir le risque de regretter de n’avoir rien fait. »