fbpx
Buzz
Partager sur

The Island 2: Kayla, en larmes, parle de son obésité !

The Island 2: Kayla, en larmes, parle de son obésité !

Kayla de The Island 2 a peut-être un corps de rêve aujourd’hui, pourtant, elle a expliqué à Jeremstar qu’elle était obèse il y a quelques années

Pour la seconde saison de The Island. La production a souhaité faire participer les femmes. Dans The Island 2, les hommes et les femmes ne se croisent pas, ce sont deux aventures distinctes. Parmis les demoiselles qui survivent, Kayla. La jeune femme a récemment accordé une interview à Jeremstar. Dans celle-ci, elle est bien évidemment revenue sur son aventure, mais a également parlé d’une période très douloureuse de sa vie. Son obésité il y a quelques années.

The Island 2 : Kayla, ancienne obèse

Nous avons du mal à le croire quand on voit Kayla aujourd’hui. Pourtant, la candidate de The Island 2 a perdu près de 86 kilos ! C’est en faisant preuve de courage et de mental qu’elle a réussi à éliminer ses kilos en trop. Elle s’est confiée à Jeremstar avec beaucoup d’émotion :

« Oui j’étais obèse et je suis fière d’avoir été obèse. Je me suis mise au sport intensif. Quatre heures par jour, deux heures le matin, deux heures le soir. Je me réveillais super tôt le matin, j’allais courir pendant deux heures. Ensuite j’allais à l’école, j’étais au lycée, et le soir je rentrais et c’était pareil. A 23h, il fallait qu’il n’y ait personne dans les rues de Paris sinon je ne pouvais pas. Je mangeais vraiment à des heures fixes. »

The Island 2 : Kayla, insultée à cause de son poids

Si la candidate de The Island 2 a trouvé le courage de perdre ses kilos en trop, c’est grâce aux insultes. Malheureusement, Kayla a dû faire face à énormément de critiques durant cette période :

« Ma source de motivation ça a été les insultes que j’ai pu recevoir durant mon adolescence. J’en ai vraiment souffert, quitte à me regarder dans le miroir et à essayer de couper ma graisse avec une ciseau. Je sortais de chez moi et j’habite dans une pente donc on m’appelait « Boulette, boule, tu roules t’en ramasses pas une » (…) Au jour d’aujourd’hui, ces personne là se sont excusées mais…non ». Nous félicitons Kayla pour le courage dont elle a fait preuve durant cette période.