fbpx
Buzz
Partager sur

The game of love: Laurence et Thomas expliquent, « la jalousie est un luxe dans le programme ! »

The game of love: Laurence et Thomas expliquent, « la jalousie est un luxe dans le programme ! »

Interrogés par Télé-Loisirs, le couple Laurence et Thomas ont parlé de leur participation à The game of love sur NRJ12

The game of love a été lancé il y a quelques jours sur NRJ12. Le programme semble plutôt bien fonctionner, d’autant plus que le concept n’existait pas encore. Laurence et Thomas, un des quatre couples parmi le groupe de célibataires, a accordé une interview à Télé-Loisirs. Le duo de strip-teaseurs ont parlé de leur expérience dans le programme.

The game of love : un couple libéré

Laurence et Thomas sont tous deux strip-teaseurs. C’est pourquoi, le couple partait avec un avantage considérable dans The game of love. En effet, la jalousie ne fait pas partie de leur relation. Laurence a d’ailleurs déclaré : « Le fait d’être libérée et sûre de moi a été un atout considérable dans le jeu. On était plus désinhibés que les autres. Si on vient me complimenter sur mon corps, ce n’est pas grave, j’ai l’habitude d’être touchée tous les week-ends. Dans The Game of love, la jalousie est un luxe qu’on ne peut pas se permettre. »

Avant d’ajouter : « La crainte d’être ‘révélés’ prime sur la jalousie. Nous avons dû faire très attention aux regards, aux gestes et aux surnoms qu’on pouvait se donner. »

The game of love : Laurence appelée dans plusieurs téléréalités

Laurence aurait pu participer à plusieurs téléréalités avant d’apparaître dans The game of love. En effet, elle a avoué avoir été contactée pour Les Princes de l’amour et Friends Trip : « J’ai été appelée pour faire le casting de Friends trip et celui des Princes de l’amour. On m’a attitré une équipe qui ne me correspondait pas pour l’une et je n’étais pas célibataire pour participer à l’autre. Mais mon vrai choix cornélien a été entre The Game of love et Secret Story, les producteurs m’ont appelée en même temps. Avec le recul, j’ai fait le bon choix. »

Avant d’indiquer à quel programme elle souhaitait participer : « Evidemment Les Anges ! Si j’ai l’honneur d’en faire partie, je pourrais développer ma ligne de produits capillaires. Tout le monde me demande d’où vient ma couleur. Je voudrais également avoir ma marque de lingerie. J’ai un petit problème, qui n’en est pas un : ma poitrine est généreuse et ma taille est très fine. J’aimerais donc concevoir une gamme de lingerie fine et féminine adaptée aux demoiselles de 20 à 35 ans. »