fbpx
Buzz
Partager sur

Secret Story: Julien Geloën parle de sa vie de DJ, avant la téléréalité !

Secret Story: Julien Geloën parle de sa vie de DJ, avant la téléréalité !

Interrogé par le site musical JustMusic, Julien Geloën, de Secret Story 10, a évoqué sa vie de DJ, avant de faire de la téléréalité et gagner

Avant de remporter Secret Story 10, Julien Geloën était DJ. En effet, le jeune homme est un passionné de musique. Eh c’est dans une interview accordée au site JustMusic qu’il a indiqué comment il avait pris goût au métier de DJ. Il s’agit d’ailleurs plus d’une passion, que d’un métier pour Julien Geloën.

Secret Story : les débuts dans la musique de Julien Geloën

La mère de Julien était professeur de musique. Si celle-ci ne l’était pas, le candidat de Secret Story 10 ne serait certainement pas tombé dans ce milieu. En effet, lorsqu’il était enfant, elle l’a inscrit au conservatoire de musique en lui demandant de choisir un instrument comme il l’a indiqué :

« Ma mère était prof de musique. Elle est descendue dans le sud de la France pour chanter à l’opéra de Nice. Et elle jouait aussi du violon. J’avais 5 ans et elle m’a demandé de choisir un instrument. J’ai choisi le piano et elle m’a inscrit au conservatoire où j’ai passé plusieurs cycles. Et ensuite je me suis mis au saxophone. Je me souviens que ça me plaisait. Mais il faut avouer que ma mère me forçait un peu. Et parfois je rentrais des cours en pleurant car j’avais des professeurs difficiles. »

Secret Story : ses débuts en tant que DJ

Il s’est ensuite tourné vers une « carrière » de DJ car c’était « plus classe que de faire du piano » pour séduire les filles. L’ancien candidat de Secret Story 10 a été DJ résident dans un pub, très jeune :

« Vers 16/17 ans, les platines étaient à la mode et je me suis dit que pour draguer les filles, c’était mieux de faire le DJ que d’être derrière un piano (sourire). J’ai commencé à jouer dans des mariages, des soirées privées, pour mes potes. Ca se passait super bien. Il ne faut pas le dire mais à 17 ans, j’étais déjà DJ résident dans un pub tous les vendredis et samedis soirs (sourire). Cependant, je continuais mes études, j’ai passé mon bac car mes parents me laissaient gagner un peu d’argent. A condition d’étudier et d’avoir de bonnes notes. Je me suis fait des contacts, j’ai mixé dans quelques festivals du sud de la France et puis j’ai obtenu mon BTS. Je suis devenu vendeur/commercial dans l’automobile en CDI, et je continuais mes soirées. »