fbpx
Buzz
Partager sur

Secret Story: découvrez les touchantes déclarations d’Angie sur sa fille !

Secret Story: découvrez les touchantes déclarations d’Angie sur sa fille !

Angie, ancienne candidate de Secret Story, s’est confié à TV Mag au sujet de sa vie et de sa fille

Il y a quelques mois, Angie était revenue médiatiquement. Malheureusement pas pour une bonne nouvelle. En effet, l’ancienne candidate de Secret Story avait fait une tentative de suicide et Jeremstar avait décidé de l’interviewer. Aujourd’hui, elle se porte légèrement mieux et a accordé une nouvelle interview, cette fois-ci, à TV Mag.

Secret Story : Angie revient sur sa tentative de suicide

Ce n’est pas la première fois que cela arrive dans la téléréalité. Plusieurs candidats ont tenté de se suicider et certains y sont parvenus à l’image de FX. Angie a bien failli ne plus faire partie de ce monde non plus. L’ancienne candidate de Secret Story est revenue sur ce moment dans une interview pour TV Mag :

« J’ai fait une mort clinique. J’ai passé 10 jours dans le coma. […] Je ne me souviens plus de rien. J’avais une envie de mourir très forte. J’ai eu la chance de croiser la route de gens formidables dans le sud de la France que j’appelle aujourd’hui ma famille de coeur. Ils m’apportent une stabilité et une affection fondamentales dans mon quotidien. Dès lors, j’ai pu trouver la force de me passionner pour d’autres choses comme ma musique et l’association humanitaire à laquelle je me consacre. »

Secret Story : l’enfer avec son mari

Dans la suite de l’interview, l’ancienne candidate de Secret Story a parlé de l’enfer que son ex lui avait fait vivre. Elle se faisait battre par ce dernier : « Avec son père, ça a été treize années de violences conjugales. Comme beaucoup de femmes battues, je n’arrivais pas à partir parce qu’il y avait ma fille. Je revenais à chaque fois et à chaque fois il me disait qu’il m’en ferait baver. »

Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, il a pris ma fille en otage, tant physiquement que psychologiquement. », ajoute-t-elle. « Elle a 15 ans. J’avais pu la voir en juin dernier mais, depuis, ils ont changé les numéros de téléphone et je ne peux plus la contacter. Je ne reste pas inactive, j’ai saisi la justice parce que j’aime ma fille plus que tout au monde et je veux être auprès d’elle comme avant. Ce n’est pas parce qu’un père et une mère ne s’entendent plus qu’il faut prendre les enfants en otage comme ça »