fbpx
Buzz
Partager sur

Secret Story: une candidate balance, « la production cherche à nous pousser à bout » !

Secret Story: une candidate balance, « la production cherche à nous pousser à bout » !
Partager
Partager sur Facebook

Sur sa chaîne Youtube, Morgane, candidate de Secret Story saison 5, a décidé de vider son sac au sujet de la production et des rouages du programme

L’année 2019 ne commence peut-être pas de la meilleure des façon pour la production de Secret Story. En effet, une ancienne candidate vient de vider son sac au sujet de son expérience dans le programme. Il s’agit de Morgane. La jeune femme a participé à la saison 5 en compagnie de Marie Garet, Ayem Nour, ou encore, Aurélie Van Daelen. Désormais devenue Youtubeuse, Morgane a décidé de balancer sur les coulisses de l’émission.

Secret Story : Morgane balance son salaire

Si Morgane n’a pas pu parler à sa sortie de la maison des secrets, c’est parce qu’elle avait des clauses de confidentialité. 7 ans après, ces clauses sont finies. C’est pourquoi, elle a librement pu balancer sur le côté obscur de Secret Story. Avant de vider son sac, elle explique: « 7 ans après avoir fait Secret Story, les clauses de confidentialité sont finies. Et j’ai décidé de revenir sur cette expérience pour répondre aux questions qui me sont posées le plus souvent ».

Avant de répondre à la question qui revient le plus souvent, le salaire: « 493€ brut par semaine. Et si jamais on était éliminé on était quand même payé 322€ par semaine jusqu’à la fin de la saison ».

Secret Story : aucune intimité

Mais le plus choquant arrive dans la suite de la vidéo. En effet, Morgane indique qu’en plus d’être suivie 24h/24 par un garde du corps avant d’entrer dans la maison de Secret Story, celui-ci doit être du même sexe. Pour quelle raison ? Elle l’explique: « quand on va aux toilettes, on a pas le droit de fermer la porte. Et quand on prend notre douche, cette personne nous regarde soi-disant pour pas qu’on se suicide. Mais après il y a une personne de la production qui m’a avoué qu’en fait c’était pour nous habituer à obéir. A perdre notre intimité et surtout pour qu’on soit comme des lions qui sortent de cage au moment de commencer l’émission ».

Morgane conclut ensuite: « Entre ce que les gens voient et ce qu’il se passe à l’intérieur, il y a un précipice. (…) En gros, la production cherche à nous pousser à bout tout le temps. Ils veulent qu’on soit tout le temps sous pression »