fbpx
Buzz
Partager sur

Secret Story 11: la production a failli recruter un personnage fictif du Gorafi !

secret-story-11-grande

La production de l'émission de télé réalité Secret Story 11 ont démarché le site parodique Le Gorafi pour recruter un jeune homme... Qui n'existe pas.

Recruter des futurs candidats pour l’émission Secret Story 11 est parfois difficile. Les casteurs ont souvent du mal à trouver la perle rare. Sauf que cette fois, ils se sont fait avoir en beauté, et ce, sans s’en rendre compte ! En effet, ils sont rentré en contact avec le site d’information humoristique, et parodique, du Gorafi. Ils souhaitaient rentrer en contact avec un certain Corentin, exceptionnel…

 

Secret Story 11 : Corentin le cryogénisé !

 

En effet, en novembre 2016, le Gorafi sortait un article parodique « Il se fait cryo­gé­ni­ser dans l’es­poir de voir un jour un président de la Répu­blique de gauche. » L’humour est évident, mais il semblerait que les casteurs de Secret Story 11 fassent partie de la team 1er degré. Dans l’article, ce fameux Corentin a tapé dans l’oeil de la casteuse d’Endemol, la société qui produit les télé-réalités pour TF1.

Cette dernière a contacté le faux PDG du Gorafi Jean-François Buissière sur Twitter, dans l’espoir de rencontrer le jeune garçon. Amusé, la rédaction du Gorafi a décidé de prendre l’invitation au pied de la lettre et de jouer le jeu. Juste pour voir jusqu’où le canular pourrait aller. C’est d’ailleurs sur le compte Twitter de J-F Buissière que l’histoire est parue, sous la forme d’un thread.

 

Secret Story 11 : Corentin pouvait aller loin !

 

Les rédacteurs du Gorafi ont donc créé une boite mail pour Corentin, afin qu’il puisse discuter avec la production Endemol. Jusqu’à ce que cette dernière veuille le rencontrer ! Il a donc fallu demander à un acteur de jouer le rôle. D’ailleurs, la rencontre se passe bien et la production pour Secret Story 11 n’y voit que du feu ! Malheureusement, Corentin ne sera pas gardé au casting…

Et oui c’est triste. Mais il semblerait que soit Endemol a deviné la supercherie. Soit le profil de Corentin ne leur a pas vraiment plu. Celui-ci s’était décrit comme « sobre et évite l’aspect “bête de foire”, cite des méthodes chinoises, des labo qui existent. » Mais le plus drôle, c’est que la production ai précisé la chose suivante : « les respon­sables expliquent qu’ils veulent des “secrets” crédibles car la prod’ a dû faire face à des mythos parfois », s’amuse aujourd’­hui Le Gorafi. A ce moment-là, « tout semble fonc­tion­ner. »

Forcément, c’est tout de suite un peu moins crédible…